Voici l’équipe de l’année 2021 de Proximus Pickx des espoirs en Jupiler Pro League

Jupiler Pro League |

Qui sont les espoirs belges qui ont marqué la Jupiler Pro League en 2021 ? Proximus Pickx vous propose de découvrir son équipe-type des jeunes joueurs de notre championnat qui ont éclaté durant cette année civile.

De Proximus

Partager cet article

On commence bien évidemment avec l’arrière-garde et plus particulièrement avec le dernier rempart. 2021 aura été marquée par la montée en puissance du jeune portier de Genk, Maarten Vandevoordt. Les fans de Football Manager connaissaient déjà bien son potentiel, mais les supporters classiques de Jupiler Pro League ont pu découvrir un gardien bourré de talent à l’avenir prometteur.

Devant lui, on retrouve une défense à 4 composée d’Hugo Siquet (Standard), Noah Mbamba (Bruges), Martin Wasinski (Charleroi) et Tibo Persyn (Bruges). Des quatre, c’est le Standardman Siquet qui est le plus loin dans son développement avec un poste de titulaire indiscutable gratté durant l’année. Au point qu’il quittera le club liégeois le 1er janvier pour rejoindre la Bundesliga.

Si Persyn et Wasinski ont pour le moment à peine joué quelques minutes avec leurs équipes respectives et sont encore à suivre attentivement, Noah Mbamba a lui commencé à faire son trou à Bruges. Polyvalent, il peut aussi bien jouer en défense centrale que dans le milieu, et à 16 ans à peine il a déjà montré une grande maturité.

Milieu

Un cran plus haut, on retrouve encore quatre hommes. Sur le flanc droit, Anouar Ait El Hadj (Anderlecht) s’imposait, même si depuis l’arrivée de Refaelov chez les Mauves son temps de jeu a fortement chuté. De l’autre côté, un autre Anderlechtois avec Yari Verschaeren. Le jeune Diable fait partie des meubles depuis un petit temps déjà, mais il n’en reste pas moins un espoir.

Dans le cœur du jeu, Mike Tresor (Genk) et Pierre Dwomoh (Antwerp) sont nos deux révélations. Le premier est revenu des Pays-Bas avec une belle carte de visite. Le médian offensif s’est rapidement adapté au jeu limbourgeois et en début de saison il fut l’un des moteurs de l’équipe. S'il éprouve des difficultés à intégrer le onze genkois pour l'instant, nul doute que l'avenir s'annonce radieux pour lui. Dwomoh a, lui, quitté le Racing pour rejoindre l’Antwerp. Son grand gabarit est l’une de ses forces, ainsi que sa polyvalence puisqu’il peut également jouer sur les flancs au besoin.

Attaque

Devant, difficile de passer outre Charles De Ketelaere. King Charles a crevé l’écran durant l’année, devenant l’un des hommes clefs du Club de Bruges. Repris chez les Diables, il a aussi montré en Champions League que son niveau de jeu était énorme. Le Brugeois a connu un petit creux, mais vu son âge il n’y a rien d’anormal.

Avec lui, Michel-Ange Balikwisha vient compléter la ligne offensive. Rare éclaircie du Standard l’an dernier, il a finalement rejoint l’Antwerp cet été. Après un petit temps d’adaptation, il s’est petit à petit imposé dans l’équipe. 2022 devrait être l’année de la confirmation pour lui. Avec un destin à la De Ketelaere ? Qui sait…

 

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans l'option Pickx Sports de Proximus.

Dans le cadre des fêtes de fin d'année, Pickx Sports et Eleven Sports se sont unis pour vous permettre de remporter des cadeaux de votre club préféré de Pro League. Tentez votre chance et participez ici à notre concours.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top