Dev1ce dément un potentiel retour chez Astralis

CS:GO | Depuis lundi, des rumeurs circulaient selon lesquelles l’AWPer Nicolai “dev1ce” Reedtz envisagerait un retour chez Astralis. Des rumeurs auxquelles le joueur de Ninjas in Pyjalmas a répondu par plusieurs tweets, démentant et donnant plus de contexte sur sa pause chez les Ninjas.

De Proximus

Partager cet article

À la surprise générale, Ninjas in Pyjamas avait commencé les éliminatoires de l’IEM Winter sans son nouveau joueur vedette, Nicolaidev1ceReedtz. L’AWPer avait fait une pause sur avis médical et ne reprendrait logiquement pas la compétition cette année. Il n’en fallait pas plus pour que des rumeurs se mettent à courir sur sa situation dans l’écurie suédoise. D’après ces dernières, il y serait malheureux et envisagerait un retour chez Astralis.

Mais selon le joueur lui-même, tout cela n’est pas vrai. Dans une série de tweets, il explique la vraie nature de la distance qu’il a momentanément mis entre lui et la compétition. La cause serait sa santé mentale. “Mon bien-être mental a pris un coup cette année, à la fois pour des raisons personnelles et pour la pression qui accompagne les esports professionnels”, a déclaré dev1ce.

Selon le quadruple champion de Major, NIP et ses coéquipiers lui donneront tout le temps et l’espace dont il a besoin pour se remettre mentalement. Les rumeurs sur un éventuel retour au Danemark sont donc fausses, selon lui : “Les déclarations insensées sur mon départ de l’équipe ne sont que cela, des absurdités”.

Ninjas in Pyjamas a déjà remporté son premier trophée avec dev1ce dans les rangs, IEM Fall. L’équipe a également atteint les playoffs lors de l’IEM Winter, après quoi le joueur vedette a été remplacé par le jeune talent phzy. On ne sait pas encore exactement combien de temps dev1ce sera hors service.

Le plus important est qu’il prenne son temps : une bonne santé mentale est vitale pour un athlète e-sportif. Souvenez-vous : Mia Stellberg, ancienne psychologue chez Astralis, avait abordé le sujet dans une interview accordée à Pickx Esports l’année dernière.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top