Comment 'Les Aventures de Tintin' ont conquis Hollywood

Notre pays regorge de talents que ce soit en musique ou au cinéma. De nombreux compatriotes ont traversé l’Atlantique et percé à Hollywood comme par exemple Jean-Claude Van Damme, Matthias Schoenaerts ou Cécile de France. Mais ce n’est pas tout ! Un personnage de bande dessinée a fait le tour du monde et a récemment eu la cote dans le 7ème art. Il y a tout juste dix ans, Tintin a eu droit à son propre film à Hollywood, réalisé par Steven Spielberg.

Le jeune reporter belge nous fait vivre de merveilleuses aventures depuis de nombreuses années. La première fois que le grand public rencontrait le personnage à la crête blonde, c’était en 1929. Le dessinateur Hergé avait imaginé les traits de Tintin pour le supplément hebdomadaire ‘Le Petit Vingtième’, consacré aux enfants. Très vite,  son caractère conquiert le coeur de ses lecteurs. Il est brillant, débrouillard, efficace, agile et rapide : le vrai gendre idéal. Grâce à ses amis venus de tous les horizons, il résout de nombreux mystères partout dans le monde. Aucune quête n'est trop compliquée pour lui.

Personne ne se montre insensible à Tintin, pas même l’un des plus grands cinéastes du monde. Le 23 décembre 2011, Steven Spielberg sortait son adaptation cinématographique des ‘Aventures de Tintin'. Le réalisateur des ‘Dents de la Mer’ étant un grand fan d’Hergé, il a voulu que son premier film d’animation soit centré sur le célèbre reporter et son chien Milou. Le long-métrage s’inspire non pas d'un mais de trois albums de bandes dessinées : ‘Le Secret de La Licorne’, ‘Le Crabes aux pinces d’Or et enfin, ‘Le Trésor de Rackham le Rouge’.

Un film d'animation réaliste

L’histoire commence dans une brocante à Bruxelles, lorsque le jeune journaliste et son fidèle compagnon à quatre pattes trouvent la maquette d’un vieux navire appelé ‘La Licorne’ à prix dérisoire. Directement après son acquisition, deux hommes louches rôdent autour de lui et finissent par l’accoster. Ivan Ivanovitch Sakharine et Barnabé veulent lui racheter la maquette à prix fort. Tintin ne cède pas, intrigué par le secret que cache ce navire. Le reporter enquête et est capturé par les sbires de Sakharine. En s’échappant, il finit par découvrir que son objet de brocante est la clef d'un trésor enfoui. 

Comme pour ‘Le Pôle express’, Spielberg tourne le long-métrage en ‘motion capture’ afin de rendre le film d’animation aussi réaliste que possible. De vrais acteurs ont incarné les différents personnages du scénario. En plus de réciter leurs répliques, ils jouaient réellement et donnaient ainsi leurs mimiques et mouvements aux personnages du film. Sur le plateau, les acteurs enfilent une combinaison moulante truffée de capteurs. Leur visage est garni de petites pastilles ou de taches de peinture qui sont aussi des capteurs. En filmant grâce à une caméra spéciale, les mouvements et les expressions faciales des acteurs sont enregistrés et directement traités sur les personnages animés. Au total, pas moins de 1240 prises de vues ont été retravaillées par des dessinateurs d’animation. Après le tournage, les équipes techniques ont passé dix-huit mois à convertir les images, à affiner l’animation et à ajouter des détails qui rendent le film si impressionnant et réaliste.



Parmi les acteurs, on retrouve Jamie Bell (‘Rocketman’) qui prête sa voix et ses mouvements au protagoniste du film. Ensuite, l’acteur devenu maître des tournages en ‘motion capture’, Andy Serkis (César dans ‘La Planète des Singes’, Gollum dans le ‘Seigneur des Anneaux’) campe le rôle du Capitaine Haddock. Daniel Craig (‘James Bond’) de son côté incarne le méchant de l’histoire Ivan Ivanovitch Sakharine. Enfin, l’agent Barnabé est joué par le comédien Joey Starr.

Spielberg et Hergé

Après la sortie du premier volet d’Indiana Jones en 1981, le film du réalisateur américain était souvent comparé par la presse à une série de BD franco-belge, totalement inconnue aux États-Unis. À l’époque, la scénariste Melissa Mathison prend l’initiative d’offrir au cinéaste son premier Tintin, 'Le Crabe aux pinces d’or'. Et même si la BD n’était pas traduite en anglais, les dessins seuls étaient suffisants pour que Spielberg comprenne ce qui le rapproche de l’auteur belge.

Après de nombreux échanges entre les deux artistes, Hergé est d’accord pour céder son oeuvre au cinéaste, mais les deux hommes n’ont pas le temps de se rencontrer. Alors que Spielberg organise un voyage à Bruxelles pour fin mars 1983, le père de Tintin succombe à sa maladie le 3 mars 1983. Le décès d’Hergé a clairement ralenti le processus d’adaptation au cinéma de Tintin et il aura fallu attendre presque trente ans pour voir la concrétisation du rêve de Spielberg. D’ailleurs, ce dernier rend un bel hommage à Hergé en le faisant apparaître à l’écran. Au début du film, si vous faites attention, vous remarquez que l'artiste qui dessine le portrait de notre héros ressemble de manière troublante à Hergé. Comme il fallait s’y attendre avec le cinéaste, le film a remporté, entre autres, le Golden Globe de la meilleure animation.

'Les aventures de Tintin : Le secret de la licorne' est maintenant disponible dans le catalogue Proximus VOD. Vers le catalogue Proximus VOD ? Appuyez sur le bouton « On demand » ou « Shop » de votre télécommande ou accédez directement au catalogue Proximus VOD ici !

Jeunesse

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top