Quelques semaines avant la reprise de la compétition et le début de la saison 2022 du LEC, le championnat européen de League of Legends, Riot Games vient de publier quelques statistiques sur la saison écoulée. De quoi en apprendre un peu plus sur la Faille de l’Invocateur et son utilisation par les joueurs professionnels en 2021, mais aussi sur l’univers compétitif en tant que tel.

La saison 2022 européenne de League of Legends débutera le 14 janvier prochain. Alors que les différents rosters sont verrouillés depuis maintenant plusieurs semaines et que les annonces officielles commencent à tomber au compte-gouttes, Riot Games nous propose quelques statistiques sur la saison 2021.

Sans surprise, les heures visionnées en 2021 sont supérieures à la saison 2020. On constate cependant une légère inversion des tendances. Si en 2020, le segment d’été fut plus populaire, c’est le spring split qui a accumulé le plus de vues cette année. Sans surprise, c’est le fameux match de play-offs entre G2 Esports et Fnatic qui a rassemblé le plus de viewers. Rappelez-vous, ce jour-là les Fnatic s’étaient imposés face au samouraïs et sécurisaient par la même occasion le dernier slot européen pour les Worlds 2021.

Du côté des champions utilisés, on constate évidemment l’arrivée de Viego, une des dernières additions au panel des champions disponibles, comme tête d’affiche en termes de taux de sélection. Le champion a montré un fort potentiel au cours des teamfights, surtout quand ce dernier profite des resets offerts par sa compétence ultime.

Parmi les joueurs ayant réalisé une belle saison en 2021, il faut reconnaitre que le Français Adam “Adam” Maanane aura réalisé une sacrée performance. Transféré de la Karmine Corp vers Fnatic à la mi-saison, il n’aura fallu qu’un split au jeune joueur pour se hisser en tête du classement du nombre de solokills réalisés en compétition. Une statistique qui confirme sa réputation de joueur aggressif en lane, n’attendant pas l’intervention de son jungler pour faire parler la poudre.

Malgré une sixième place en saison régulière, la Team Vitality s’est offert au Summer Split la victoire la plus rapide de la saison. En 22 minutes et 56 secondes, les abeilles ont réussi à faire tomber le Nexus des SK Gaming, ne laissant qu’une pauvre tourelle sur la carte. Tout l’inverse des MAD Lions qui auront mis près de 50 minutes à faire tomber les Rogue dans la deuxième partie du match les opposant lors des play-offs du Summer Split.

Les équipes auront été assidues à faire tomber le Baron Nashor lors de cette saison. Ce dernier sera tombé 361 fois sous les coups des champions, alors qu’il n’aura été volé que 11 fois.

Voilà qui referme définitivement cette saison 2021 de League of Legends européen. Ne reste maintenant plus qu’à attendre jusqu’au 14 janvier, date de reprise des hostilités …