FC Séville - Atletico Madrid ou les retrouvailles entre Papu Gómez et Diego Simeone

La Liga |

La 18e journée de la Liga nous offre une belle affiche entre le FC Séville et l’Atlético Madrid ou le deuxième qui reçoit le quatrième. Un match encore plus spécial pour deux hommes aux destins liés : Papu Gómez et Diego Simeone. 

De Proximus

Partager cet article

Le duel de ce samedi entre le FC Séville et l'Atlético Madrid au stade Ramón-Sánchez-Pizjuán sera scruté à plus d’un titre. D’abord, c’est un choc de Liga entre cette équipe andalouse qui veut chambouler la hiérarchie installée depuis des années et le champion en titre un peu moins fringant cette saison. 

Cet affrontement va aussi opposer deux hommes qui se connaissent bien pour s’être côtoyés il y a une petite dizaine d’années, aux frémissements de leur carrière respective d’entraîneur et de joueur : Diego Simeone et Papu Gómez. Ils ont fait un petit bout de chemin ensemble avant de se séparer pour aujourd’hui s’affronter, le tout avec un immense respect. 

De l’Argentine à l’Italie

Le 29 janvier 2009, juste avant le tournoi de clôture en Argentine, le club de San Lorenzo recrute Papu Gómez en provenance de Sarandi. Le 15 avril 2009, Diego Simeone succède à Miguel Angel Russo à la tête du club argentin de San Lorenzo après une élimination au premier tour de la Copa Libertadores. 

L’histoire entre les deux hommes commence donc en avril 2009 et directement, Simeone, le jeune entraîneur, a une influence sur son joueur qu’il place comme ailier plutôt qu’en numéro dix. En effet, avec le petit gabarit de Papu Gómez, Simeone sait que s'il va en Europe, il ne sera jamais placé derrière un attaquant. Mais moins d’un an plus tard, en avril 2010, Simeone quitte le club, faute de bons résultats. En janvier 2011, il rejoint Catane en Serie A dans une mission de sauvetage. Devinez qui évolue déjà en Sicile depuis juillet 2010 après une très bonne saison sur le plan sportif? 

Presque colchonero

Les deux hommes forment au club de Série A une forte délégation argentine avec notamment Maxi Lopez. Catane se sauve à l’issue de la saison et Simeone fait une nouvelle fois ses valises pour un intérim en Argentine avant de s’installer fin 2011 à l’Atletico Madrid. Depuis lors, le coach a succès a tant bien que mal essayé de recruter Papu Gómez dans la capitale espagnole.

Le joueur, malgré de bonnes performances en Sicile, est mis en vente en 2013. Il rejette des offres de grands clubs italiens car il veut aller… à l’Atletico. Mais les dirigeants de Catane se montrent trop gourmands et les Espagnols se rabattent sur David Villa. "Catane ne voulait pas me vendre pour moins de 10 millions d'euros et finalement il ne s'est rien passé. Ils ne m'ont pas vendu et je voulais mourir", avait déclaré le joueur à l'époque.

L’Argentin se retrouve alors au Metalist Kharkiv mais les choses ne se passent pas bien à cause de sanctions qui tombent sur le club. Il rejoint l’Atalanta où il devient une valeur sûre avant que l’histoire ne se termine mal. Il atterrit à Séville en janvier dernier. L’adaptation n’est pas simple, mais il a trouvé sa place avant de rencontrer son maître ce samedi. 

Suivez la Liga tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Le programme de la 18e journée de Liga sur Eleven Sports:

Samedi 18 décembre 

Dimanche 19 décembre

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top