Comment Aster Vranckx est déjà devenu un taulier à Wolfsburg

Bundesliga |

Le sélectionneur national Roberto Martinez dispose de beaucoup de richesses pour nourrir son entrejeu dans le futur. Plusieurs garçons commencent à frapper à la porte. Orel Mangala (VfB Stuttgart), Amadou Onana (Lille OSC) et Aster Vranckx (VfL Wolfsburg) se portent très bien. Ce dernier est peut-être la plus grande surprise. Vranckx affronte le Bayern Munich avec Wolfsburg vendredi soir à 20h30.

De Proximus

Partager cet article

Wolfsburg a acheté Aster Vranckx au KV Malines en janvier 2020. Le club allemand a payé 8 millions d'euros et l'a laissé jouer six mois de plus derrière les anciennes casernes. L'été dernier, il a rejoint Wolfsburg, qui a acquis deux autres Belges : Sébastiaan Bornauw et Dodi Lukebakio. Beaucoup d'observateurs pensaient que Vranckx aurait du mal à s'imposer chez l’outsider allemand, surtout lorsqu'il s'est blessé pendant la préparation.

Van Bommel et Kohfeldt l’adorent

Vranckx n’avait pas signé à la légère à Wolfsburg. Il avait, en effet, de bonnes raisons de rejoindre la Bundesliga. "Parce qu'on m'a présenté un plan très clair pour l'avenir. Mais aussi parce que beaucoup de joueurs de haut niveau ont donné une nouvelle ou une autre orientation à leur carrière ici dans le passé. Cela m'a convaincu. Kevin De Bruyne, Koen Casteels et Julian Draxler sont des footballeurs qui ne sont devenus meilleurs que grâce à leur transfert à Wolfsburg", a-t-il déclaré à Sport/Foot Magazine.

À partir de la mi-octobre, Vranckx, alors encore sous la direction de l'entraîneur Mark van Bommel, a progressivement obtenu des occasions de jouer. Il les a saisies à deux mains. Van Bommel a cependant été licencié, mais son successeur Florian Kohfeldt – déjà sur un siège éjectable – est lui aussi séduit par le Belge de 19 ans. Vranckx impressionne par ses qualités footballistiques, ses infiltrations et sa puissance dans les duels. "Aster est un garçon calme qui a du cran. Sa dynamique et son éthique de travail sont importantes pour nous. C'est impressionnant ce qu'il montre déjà dès ses premiers mois en Bundesliga et en Ligue des champions. Il est encore un adolescent, mais il joue comme un joueur de 25 ans", a déclaré l'entraîneur allemand.

Et maintenant, les Diables Rouges ?

L’espoir belge, qui a souffert d'une blessure à l’épaule contre Stuttgart, est de plus en plus dans le collimateur du sélectionneur national Roberto Martinez. En mars, il ne convoquera que les joueurs qui ont moins de 50 sélections. Un taulier comme Axel Witsel ne sera donc pas présent. Martinez veut préparer l'avenir et Vranckx est l'un des joueurs qui sera sous les feux de la rampe avec une potentielle sélection.

Qui sait, il pourrait suivre les traces de Kevin De Bruyne, qui a également réussi à se frayer un chemin jusqu'au sommet avec City via Wolfsburg. Contre le Bayern Munich, il aura l'occasion de se mesurer au sommet européen, s’il est remis de sa blessure à l’épaule.

Le programme de la 17e journée de Bundesliga sur Eleven Sports:

Vendredi 17 décembre

Samedi 18 décembre

Suivez la Bundesliga tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top