Les Jeux Olympiques de Tokyo, qui se sont déroulés du 23 juillet au 8 août dans la capitale japonaise, ont été suivis par plus de trois milliards de personnes à travers le monde, a indiqué mercredi le Comité international olympique (CIO), qui a commandé une étude pour mesurer l'audience des JO 2020, reportés d'un an en raison de la pandémie de coronavirus.
Au total, ce sont 3,05 milliards de téléspectateurs uniques qui ont suivi les Jeux à la télévision et sur les plateformes numériques. "La couverture officielle sur les plateformes numériques des partenaires de diffusion olympique a généré à elle seule 28 milliards de visionnages de vidéos en tout - ce qui représente une augmentation de 139 % par rapport aux Jeux Olympiques de Rio 2016, témoigne de l'évolution du paysage médiatique, et fait des Jeux de Tokyo 2020 les premiers Jeux en streaming et l'édition olympique la plus regardée de tous les temps sur les plateformes numériques", précise le CIO. 
Par rapport aux Jeux de Rio en 2016, on note une hausse de 33% de la couverture télévisée, alors que la production numérique a augmenté de 34 %.
"Les Jeux de Tokyo 2020 ont marqué un tournant dans l'histoire de la diffusion olympique en proposant aux amateurs de sport un contenu plus important que jamais sur un nombre sans précédent d'écrans, que ce soit via la télévision, le numérique, les sites web, les applications ou les médias sociaux", selon le CIO. "Trois personnes interrogées sur quatre ont suivi les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. En s'appuyant sur les nouvelles technologies et les innovations numériques, davantage d'amateurs de sport ont interagi avec les Jeux, faisant des Jeux de Tokyo 2020 les Jeux Olympiques les plus fédérateurs de tous les temps". 
Une étude indépendante menée auprès des consommateurs a révélé que les Jeux Olympiques restaient la manifestation sportive et de divertissement la plus attrayante du monde, tandis que près des deux tiers des personnes interrogées ont considéré que l'édition de Tokyo 2020 avait été un succès. "Par ailleurs, 59 % des personnes sondées ont estimé que les Jeux avaient représenté une 'lumière au bout du tunnel' dans le contexte de la pandémie de COVID-19", indique le CIO. 
Par ailleurs, une enquête menée auprès des athlètes révèle que 93% d'entre eux estiment qu'il était essentiel pour eux de "participer à la plus grande manifestation multisports du monde". Ils sont 84 % à juger important de "devenir un(e) olympien(ne)".