L'Olympiacos rencontrera l'Antwerp jeudi pour le compte de la dernière journée de l'Europa League. Alors que les Anversois sont déjà éliminés, les Grecs peuvent encore terminer premiers du groupe, ce qui leur donnera directement accès aux huitièmes de finale de la compétition sans passer par un tour de barrage contre un troisième de Ligue des Champions. "Nous voulons que notre équipe soit aussi bonne que possible", a déclaré mercredi en conférence de presse l'entraîneur Pedro Martins.
"Nous sommes préparés à jouer un match de bonne qualité, à être dangereux et très bons contre l'Antwerp, peu importe à quel point ils seront bons aussi", a expliqué Martins. L'entraîneur portugais souligne que l'Antwerp, qui pourrait faire tourner son effectif, peut "jouer avec deux-trois systèmes" et que "lorsqu'un joueur qui ne joue pas beaucoup joue, il veut prouver davantage à son entraîneur."
L'Olympiacos compte 9 points, deux de moins que l'Eintracht Francfort, qui se déplace à Fenerbahçe dans le même temps. Les Allemands, qui ont gagné les deux duels face aux Grecs, n'ont besoin que d'un point pour assurer leur première place. "Nous devons regarder notre propre jeu, faire notre travail et gagner. Je pense que Fenerbahçe peut battre l'Eintracht, les joueurs voudront honorer l'équipe", pense Pedro Martins.