Les fans de Jules Jean Vanobbergen, plus connu sous le nom de scène de Grand Jojo, peuvent rendre un dernier hommage au célèbre chanteur bruxellois ce mardi au funérarium Le Passage à Forest. Les funérailles de l'artiste belge auront lieu mercredi (demain).
Photos, pochettes d'album, et guirlandes de fleurs entourent le cercueil du Grand Jojo au funérarium. Un drapeau belge et son chapeau emblématique reposent à même le coffre funéraire. Mardi, entre 13 et 19 heures, les fans du Grand Jojo peuvent venir se recueillir et rendre un dernier hommage au roi bruxellois de l'ambiance et se remémorer ses meilleures chansons qui ont fait sa réputation.

Le Grand Jojo est connu pour ses tubes tels que "On a soif", "Jules César", "Victor le footballiste" et "E viva Mexico". Il a composé cette dernière chanson à l'occasion de l'épopée des Diables rouges à la Coupe du monde au Mexique en 1986.

"Après Toots Thielemans et Annie Cordy, c'est maintenant un autre grand Bruxellois qui s'en est allé. C'est un moment triste. Le Grand Jojo incarnait les années 70 et 80, celles de ma jeunesse. J'ai donc de bons souvenirs de lui", a déclaré Willy Heymann, 65 ans.

Jules Jean Vanobbergen est né le 6 juillet 1936 à Ixelles. À l'âge de trois ans, il a donné sa première représentation dans un bistrot de Koekelberg, a-t-il lui-même raconté dans sa biographie publiée en 2015. Il a été fait citoyen d'honneur de Bruxelles en 2015 et Marollien d'honneur en 2016.

Le chanteur populaire bruxellois s'est éteint le mercredi 1er décembre des suites d'une longue maladie.