Ce n’est sans doute pas ce mardi soir au Parc des Princes que le Club de Bruges a quitté l’Europe après une défaite 4-1 face au PSG. Dans le jeu, les Brugeois ont répondu présent, mais comme trop souvent en Ligue des Champions cette saison, ils ont encaissé rapidement. 

La dernière décision dans le groupe A de la Ligue des champions concernait le Club de Bruges et Leipzig puisque Manchester City et le PSG étaient assurés de terminer aux deux premières places de la poule. Les Brugeois espéraient encore décrocher leur ticket pour la Ligue Europa mais devaient réaliser un meilleur résultat que les Allemands qui recevaient City. 

Mais après sept minutes, les Brugeois ont déjà jeté leurs espoirs à la poubelle puisque le marquoir affiche à ce moment-là 2-0 pour les Parisiens. Après une minute de jeu, Nuno Mendes frappe et Mignolet ne peut que repousser le cuir dans les pieds de Mbappé qui ne se fait pas prier pour ouvrir le score. Six minutes plus tard, Mbappé double la mise en prenant de vitesse Hendry et la défense brugeoise, comme c'est trop souvent le cas cette saison. 

Problème à l’allumage 

Pire défense de la compétition avec vingt buts encaissés en six rencontres, Bruges a quasiment toujours démarré ses matchs avec un temps de retard. Lors de la venue du PSG en ouverture, Ander Herrera débloque le marquoir après quinze minutes. A Leipzig, même si les Brugeois sont revenus dans le match, ils encaissent après cinq minutes via Nkunku. Lors de la débâcle à City, Foden marque au quart d’heure. 

Christopher Nkunku récidive au stade Jan Breydel après douze minutes alors que Forsberg double la mise à la dix-septième. Si on retire ce dernier but, et que l’on y ajoute les deux de ce mardi à Paris, Bruges a concédé six buts lors du premier quart d’heure cette saison en Ligue des champions. C’est trop à ce niveau pour espérer quelque chose.

Manque de régularité ?

Pour ce match face au PSG, Philippe Clément a encore modifié son onze de départ, alignant Nsoki et Sandra plutôt que Dost et Mechele. Et ne parlons pas du cas Vormer, une nouvelle fois placé sur le banc… De l’autre côté, le trio Messi, Mbappé et Di Maria était titularisé afin que celui-ci trouve des repères. Clément aurait pu faire le même choix ce weekend en championnat en alignant son équipe type ou la même que ce mardi face à Seraing pour préparer ce rendez-vous parisien, mais il ne l'a pas fait.  

Et des regrets, Bruges peut en avoir après cette phase de qualification. Ce mardi, menés, les Brugeois ont malgré tout montré de bonnes choses, même si Messi y est ensuite allé de son doublé alors que Rits a réduit la marque. De toute façon, Leipzig a fait le job en battant City 2-1 pour s’assurer la troisième place. Une position que Bruges pensait pouvoir décrocher après son quatre sur six initial, mais le lourd revers face à Leipzig lors de la cinquième journée a tout gâché. La Ligue des champions ne pardonne pas le moindre faux pas et Bruges l’a appris à ses dépens. Dommage car les Brugeois n’ont pas été ridicules, loin de là. Une bonne leçon pour la prochaine fois?

Suivez l'UEFA Champions League tout au long de la saison sur les chaînes Pickx+ Sports, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.