‘Happy New Year’, le deuxième volet d’une trilogie festive à revoir

Il y a malheureusement peu de chances que le Nouvel An qui se profile pour nous soit très festif… Mais pas de panique : il existe de nombreux films qui peuvent vous mettre dans l’ambiance ! Un parfait exemple ? ‘Happy New Year’, sorti il y a 10 ans. Proximus Pickx vous dit tout sur ce film et les deux autres d’une trilogie romantique que vous aurez envie de revoir. 

Le film ‘Happy New Year’ n’est autre qu’une production du réalisateur de comédies romantiques, Garry Marshall. Le moins qu’on puisse dire est qu’il a ému, fait rire ou fait pleurer des tas de gens avec ses films. Il est l’homme derrière, entre autres, ‘Pretty Woman’ (1990), ‘Just Married (ou presque)’ (1999), ‘Princesse malgré elle’ (2001) et ‘Un Mariage de princesse’ (2004). C’est à lui qu’on doit de nombreux films parfaits pour se blottir dans le canapé et passer une bonne soirée. C’est probablement ce que nous allons faire dans quelques semaines, le 31 décembre, et Marshall nous a livré le film parfait pour l’occasion : ‘Happy New Year’. 

‘Happy New Year’

C’est en 2011, durant les fêtes de fin d’année, que ce film est sorti. L’intrigue n’a rien d’extrêmement particulier ou d’original, mais elle a le mérite d’être incroyablement réconfortante. Garry Marshall est parvenu à ajouter à ses romances habituelles une atmosphère festive pour le réveillon du Nouvel An. Il est aussi et surtout parvenu à s’entourer d’un casting incroyable ! Halle Berry, Jessica Biel, Jon Bon Jovi, Robert De Niro, Zac Efron, Katherine Heigl, Ashton Kutcher, Lea Michele, Sarah Jessica Parker, Michelle Pfeiffer et Sofía Vergara faisaient partie de la distribution.

‘Happy New Year’ réunit plusieurs histoires d’amour, qui seront amenées, plus tard, à s’entrecroiser. Dans la première, le 31 décembre, une rockstar recroise par accident son ex lors d’une soirée. Au même moment, une chanteuse en route pour un concert se retrouve bloquée dans un ascenseur avec la seule personne au monde qui déteste le réveillon. En parallèle, une infirmière dévouée décide de rester au chevet d’un patient mourant pour l’accompagner peut-être pour la dernière fois dans une nouvelle année. Ces différents récits sur l’amour, l’espoir, les secondes chances et l’amitié s’entrelacent pour un film fort et émouvant. 

‘Valentine’s Day’ et ‘Joyeuse fête des mères’

‘Happy New Year’ fait en réalité partie d’une trilogie, aux côtés de deux autres films qui utilisent la même recette : un casting cinq étoiles, le thème de l’amour en toile de fond, et des histoires qui s’entrecroisent. Pas de doute, ce format fonctionne, et Garry Marshall le sait ! C’est pourquoi il a sorti, un an plus tôt, le film ‘Valentine’s Day’, le jour même de la Saint Valentin. On y retrouve pas moins que Jessica Alba, Jessica Biel, Bradley Cooper, Patrick Dempsey, Anne Hathaway, Ashton Kutcher et Taylor Lautner. Nous suivons la vie amoureuse de leurs personnages : entre premiers rendez-vous, demande en mariage raté et amour maternel, tout y passe. Fun fact : c’est dans ce film qu’apparaît pour la première fois sur grand écran une étoile montante de la musique à l’époque, Taylor Swift. 

Ne dit-on pas "jamais deux sans trois" ? Une expression que Marshall a prise au pied de la lettre en créant un troisième film, ‘Joyeuse fête des mères’, sorti quant à lui en 2016. Cette fois, il fait appel à des personnalités comme Jennifer Aniston, Kate Hudson, Shay Mitchell et Julia Roberts pour interpréter ses personnages. Sandy (Jennifer Aniston) est une mère célibataire stressée qui apprend que son ex-mari est sur le point d'épouser une femme beaucoup plus jeune. Son amie Jesse (Kate Hudson) est une folle de fitness qui cache à ses parents qu’elle a fondé une famille. Bradley (Jason Sudeikis) est un veuf qui essaie d'élever seul ses deux filles, tandis que Miranda (Julia Roberts) est trop occupée par sa carrière pour se soucier des enfants. Lorsque leurs problèmes commencent à faire surface, la fête des mères prend soudain une signification très particulière. Le film lui-même est également spécial, car c'est le dernier que Marshall a réalisé avant que ce maître des comédies romantiques ne décède la même année. 

Regardez ‘Valentine’s Day’ sur Netflix. En savoir plus sur l'option TV 'All Stars' (avec Netflix) ou sur Netflix chez Proximus Pickx.

 

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top