Le Standard de Liège a réagi aux incidents qui ont émaillé le derby wallon contre le Sporting de Charleroi (0-3), dimanche soir à Sclessin. Le club a annoncé la fermeture de plusieurs tribunes et l'arrête des ventes de billets pour les rencontres à Sclessin.
"Si nous comprenons très bien qu'il existe un mécontentement de nos supporters par rapport à la situation sportive actuelle, nous ne pouvons tolérer qu'une minorité dépasse largement les bornes et commette des actes illégaux dans l'enceinte ou autour de notre stade comme cela est arrivé hier soir, mettant ainsi en danger l'intégrité physique d'autres personnes. Un stade de football doit rester un lieu où les lois sont respectées et où les gens présents sont en sécurité" peut-on lire sur le site du club.

"Dès lors, notre club a décidé de prendre plusieurs mesures fortes : - une fermeture du 1er étage de la tribune 3 (D3, E3, F3) et du 1er étage de la tribune 4 (E4) à partir du prochain match à domicile et jusqu'à nouvel ordre; un arrêt de la vente de tickets pour nos matches à domicile; une interdiction de ventes de tickets aux groupes d'animations pour nos matches en déplacement jusqu'à nouvel ordre.

Le Standard ajoute "les autorités de la Ville de Liège soutiennent ces actions" et conclut en tendant la main : "le Standard de Liège, la Famille des Rouches et les autorités liégeoises sont ouverts au dialogue et proposent ensemble une entrevue avec les groupes de supporters concernés." 

La Pro League a déjà condamné ces incidents ainsi que ceux survenus à l'occasion du derby de la Métropole entre le Beerschot et l'Antwerp (0-1), dimanche après-midi, qui a donné l'occasion à des débordements de supporters. Elle a annoncé qu'elle envisageait de prendre des mesures.