Le ministre flamand de l'Education, Ben Weyts (N-VA), a déploré vendredi la décision du comité de concertation d'imposer le port du masque en classe dès l'âge de six ans.
"Vous ne pouvez pas attendre d'un ministre de l'Éducation qu'il applaudisse aujourd'hui. L'obligation du port du masque pour les enfants dès six ans, c'est dur à accepter pour moi", a commenté le nationaliste flamand.

M. Weyts n'est pas non plus satisfait de la décision du Codeco d'anticiper d'une semaine les vacances de Noël pour l'enseignement fondamental.

"J'aurais préféré que les écoles qui le souhaitent puissent avoir la possibilité de continuer à donner cours durant la dernière semaine. Mais c'est manifestement le sacrifice qu'il a fallu concéder pour maintenir les écoles ouvertes. Si cela n'avait tenu qu'à certains, nos écoles auraient été fermées dès lundi! Cela ne se produira finalement pas", s'est-il encore félicité.