La Cour d'appel de Londres a rejeté jeudi l'appel formé par un tabloïd britannique après sa condamnation pour atteinte à la vie privée de Meghan Markle à la suite de la publication d'une lettre écrite par l'épouse du prince Harry à son père.
"Cet appel sera rejeté", a déclaré le juge en rendant sa décision après le recours de l'éditeur du Mail on Sunday, le groupe Associated Newspapers Limited (ANL). "La Cour d'appel maintien la décision du juge selon laquelle la duchesse pouvait raisonnablement s'attendre au respect de sa vie privée", a-t-il ajouté.

Meghan Markle a salué sa "victoire" contre le tabloïd britannique, estimant que cette décision de la justice britannique était à même de "remodeler l'industrie des tabloïds".

"C'est une victoire pour moi mais aussi quiconque a toujours eu peur de défendre ce qui est juste", a réagi Meghan Markle dans un communiqué. "Ce qui importe le plus, c'est que nous sommes maintenant collectivement assez courageux pour remodeler une industrie des tabloïds qui pousse les gens à être cruels et tire profit des mensonges et de la douleur qu'ils créent".