L'ex-bourgmestre socialiste de Saint-Josse-Ten-Noode, Jean Demannez, est décédé à l'âge de 72 ans, des suites d'une longue maladie, a appris Belga mercredi soir. Plusieurs personnalités bruxelloises lui ont rendu hommage.
Jean Demannez a dirigé cette commune du centre de la capitale de 1999 à 2012, fort d'une expérience d'échevin de plus de 20 ans (1977-1999) et de député régional de 1989 à 2001. Il avait succédé à Guy Cudell qui avait dirigé quant à lui la commune durant 46 ans, sans discontinuer. 
Son départ, à l'issue des élections communales de 2012, avait été quelque peu précipité. Tête de liste, et fort de 1.215 voix, il avait en vain revendiqué la mise en oeuvre d'un accord pré-électoral lui garantissant, disait-il, l'exercice du maïorat durant une partie de la législature, mais Emir Kir, troisième sur la liste, fort de 1.916 voix revendiquait d'emblée le mandat qu'il obtint après des négociations houleuses. 
La passion de Jean Demannez pour la musique l'avait poussé à créer un lieu culturel dédié au Jazz dans le cadre de la réhabilitation d'une ancienne gare située le long de la chaussée de Louvain. La Jazz Station a vu se succéder de grands représentants du jazz de la scène belge et internationale dont Toots Thielemans, Sadi, Philip Catherine, Steve Houben, Michel Herr et bien d'autres.
On lui doit aussi la création, il y a trente-cinq ans, du festival Saint-Jazz-ten-Noode, qui a vu défiler de nombreuses pointures internationales de ce genre musical.