Voici pourquoi 'Love Actually' est un véritable classique

Il y a exactement 18 ans est sorti un film qui allait changer à jamais la période de fin d'année. Aux côtés d'autres comme 'Maman j'ai raté l'avion', 'Piège de Cristal' et 'Le Père Noël est une ordure', 'Love Actually' est un petit bijou qui mêle histoire d'amour, drames et humour. Bref, c'est le film parfait pour Noël.

Pour ceux qui ne l'ont pas encore vu, 'Love Actually' dresse le portrait de toutes sortes d'amoureux, entremêlant les histoires d'une rock-star, d'un jeune couple, de deux retraités, d’un écrivain en panne d’inspiration, ou encore du Premier ministre britannique. L’action a lieu à quelques semaines de Noël, dans le décor enchanteur de la ville de Londres. Une comédie romantique 100% british tout simplement irrésistible, loin des clichés à l’eau de rose, qui balade le spectateur du rire aux larmes. De quoi faire le plein d’amour et de bonne humeur.

Au casting, on retrouve la crème des acteurs british: Hugh Grant, Colin Firth, Emma Thompson ou encore Keira Knightley.

Le film de Noël parfait

S'il a ses détracteurs, nous pensons que 'Love Actually' est l'exemple parfait d'un grand film de Noël. Après tout, il traite principalement de l'amour sous toutes ses formes et, au bout du compte, n'est-ce pas ce que tout le monde souhaite pour Noël ? Le message sous-jacent au film est que les fêtes sont meilleures lorsqu'on les passe avec les personnes qui nous aiment. Évidemment on retrouve également plusieurs éléments indissociables des films de fin d'année: les cadeaux, la scène de la nativité à l'école, la fête de Noël du personnel, les chorales, etc.

Les personnages sont attachants

Le scénario du film est tellement bien écrit que  non seulement on s'attache aux personnages, mais on peut s'y identifier. Il y a d'office un moment dans le film où on se fait la réflexion: "Wow, j'aurais fait pareil". Le meilleur exemple est Natalie (Martine McCutcheon) : elle est un peu maladroite, timide et vulgaire, mais on ne peut s'empêcher de l'aimer. Surtout lorsqu'elle tombe secrètement amoureuse de son patron, le Premier ministre David (Hugh Grant).

Les musiques

Quand un film commence par une interprétation en direct de 'All You Need Is Love' des Beatles et se termine par 'God Only Knows' des Beach Boys, on sait qu'il est bon. Évidemment, il faut supporter plusieurs fois 'All I Want For Christmas', mais la scène emblématique où Hugh Grant danse dans Downing Street sur 'Jump (For My Love)' des Pointer Sisters reste un moment d'anthologie.

Tout n'est pas rose

L'amour est la plus belle chose qui soit, mais parfois ça fait mal. Et 'Love Actually' a le mérite de montrer les deux côtés de la médaille, avec des scènes extrêmement romantiques d'une part et des scènes très tristes d'autre part. Il suffit de penser au moment où Mark (Andrew Lincoln) décide de déclarer son amour à Juliet (Keira Knightley) avec des cartes sur lesquelles il a écrit un beau message. Mais bien que Juliette l'embrasse, elle ne peut pas lui rendre son amour car à l'intérieur, un autre homme l'attend.

Si après ça vous n'avez pas envie de revoir ce chef-d'œuvre, on ne sait plus quoi faire ! Cela se passe sur Netflix. En savoir plus sur l'option TV 'Pickx All Stars' (avec Netflix) ou sur Netflix chez Proximus Pickx.


Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top