Malines est l’une des bonnes surprises cette saison en Jupiler Pro League. Quatrièmes, les Malinois accueillent Genk ce dimanche soir avec l’envie de rester au contact du trio de tête. Wouter Vrancken peut compter sur Vinicius Souza pour muscler son milieu de terrain. 

Dans notre championnat, il y a des joueurs pour lesquels on se demande comment ils ont bien pu se retrouver sur nos pelouses. Cela pourrait être le cas pour le Brésilien de Malines, Vinicius Souza. Ce joueur de 22 ans compte notamment à son palmarès une Copa Libertadores remportée en 2019 avec Flamengo face à River Plate. 

"Gagner la Libertadores était mon plus grand rêve. Je ne me souviens même pas de ce qu'a été le deuxième but, quand j'ai réalisé, j'étais déjà sur la barrière à embrasser les fans. Ensuite, nous sommes allés faire la fête à Rio et il y avait des millions de personnes dans les rues" a notamment expliqué le joueur à ESPN. Il a aussi eu la chance d’évoluer au Maracana devant 40000 personnes lors de la victoire dans le Campeonato Carioca, le Championnat de Rio de Janeiro. 

Sous les ordres de Jorge Jesus

Et le plus fou dans l’histoire, c’est que cette Copa Libertadores a été suivie le lendemain par le titre de champion du Brésil. Une récompense que Vinicius Souza a appris un peu par hasard. "C’est assez curieusement que Gerson, Thuller, Reinier et moi avons appris dans l'Uber à la fin de la célébration de la Libertadores que nous étions aussi champions du Brésil. Nous arrivions à notre propriété et nous l'avons entendu à la radio. Nous avons célébré à ce moment-là (rires)."

Ce palmarès pour l’actuel Malinois s’est forgé sous les ordres d’un monstre du coaching mondial, le Portugais Jorge Jesus. Et forcément, dans une jeune carrière, côtoyer un tel personnage, cela marque. "Il me maltraitait beaucoup, mais je savais que c'était pour mon bien. J'ai appris à jouer sans le ballon, ce qui m'a beaucoup aidé lorsque je suis arrivé en Europe. Je suis descendu dans l'équipe des jeunes et j'ai été promu après le départ du milieu de terrain Cuéllar. Jorge Jesus était un père pour tout le monde et nous entraînait d'une manière unique. C'est pourquoi j'ai cette grande affection pour lui. Tout le monde aimait beaucoup Mister."

City dans un coin de la tête

Sentant le bon coup par rapport à ce joueur, le City Football Group, qui gère les liens entre Manchester City et ses clubs satellites, achète le joueur et le place immédiatement chez nous, à Lommel, en D1B. Directement, le puissant milieu défensif montre l’étendue de son talent et est nommé pour le titre de meilleur joueur du championnat où il a joué 19 matchs, dont 17 en tant que titulaire.

La D1B étant devenue trop étroite pour le talent du joueur, il est prêté cette saison à Malines où il casse aussi la baraque, parfois avec un peu trop d’engouement. Mais le Brésilien rêve de pouvoir jouer pour la grande équipe du City Football Group, Manchester. "Pour tous les joueurs, il y a cette possibilité, mais nous devons faire notre travail en club et laisser le seigneur s'en occuper."

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, comme le match entre Malines et Genk de ce dimanche 5 décembre à 21h00, sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans l'option Pickx Sports de Proximus.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.