Rafa Mir : d'un top talent sans succès en Angleterre à buteur du FC Séville

La Liga |

Certaines carrières peuvent être si stagnantes que le joueur en question choisit d'explorer d'autres horizons. Le retour de Rafa Mir dans son pays natal, l'Espagne, lui a été bénéfique. Son passage en Angleterre ne s'est lui pas déroulé comme prévu.

De Proximus

Partager cet article

Après de courts passages dans les équipes de jeunes du FC Barcelone et de Murcie, Rafa Mir atterrit à Valence en 2012. Trois ans plus tard, en Youth League, la Ligue des champions pour les équipes de jeunes, il enregistre six buts et cinq passes décisives en sept matchs lors de la saison 2015-2016. À l'époque, La Gantoise avait subi deux sérieux revers face à Valence en phase de groupe. Dans les victoires 5-1 et 0-4 contre les jeunes Buffalos, Mir avait alors marqué quatre buts. 

Progressivement, son moteur s'est également mis en marche dans le championnat national. Lors de la saison 2017-2018, il a marqué 15 buts en 19 matches avec Valence II, en troisième division espagnole. Cela lui a permis de goûter brièvement à des minutes dans le noyau A, une opportunité qui lui a été accordée par Nuno Espirito Santo. L'entraîneur portugais est parti ensuite en Angleterre, où il est devenu le manager des Wolverhampton Wanderers. A cette époque, les Wolves étaient en deuxième division anglaise et l'ambition était de monter en Premier League. Quand Espirito Santo a frappé à la porte de Mir pour qu'il parte avec lui en Angleterre, le prodige espagnol n'a pas hésité. 

Pas en réussite

Mais l'acclimatation en deuxième division anglaise ne s'est pas très bien passée pour Mir. Chez les Wolves, l'Espagnol n'aura guère de chance et il sera prêté à Las Palmas, Nottingham Forest et Huesca pour obtenir du temps de jeu. 

Ce n'est qu'à Huesca, qui jouait alors pour l’accession en Liga, que Mir a retrouvé son instinct de tueur. Avec 9 buts en 19 matchs, il a largement contribué à l'obtention du titre de champion de Huesca. La saison dernière, Mir y a prolongé son séjour. L'équipe fut immédiatement reléguée en deuxième division, mais avec 13 buts, il y a connu son année la plus productive en tant que footballeur professionnel. 

Ajoutez à cela le fait que Mir ait voyagé avec l'Espagne à Tokyo l'été dernier pour le tournoi olympique de football. Il y a atteint la finale, mais a perdu contre le Brésil. Avec trois buts, il était à nouveau sous les projecteurs. Séville a ainsi frappé à la porte de Wolverhampton et a soulagé Mir de ses souffrances en Angleterre. Avec un transfert de 16 millions d'euros, les Wolves ont tout de même gagné un joli pactole sur leur transfert flop. 

Retour aux affaires 

Mir, qui n'a encore que 24 ans, a dû rivaliser avec Youssef En-Nesyri et Munir El Haddadi à Séville. Son arrivée a permis de pousser Luuk de Jong vers la sortie. Mir a clairement indiqué qu'il n'est pas venu à Séville pour cirer le banc. "Je n'arrive pas ici pour être le remplaçant de quelqu'un", a-t-il expliqué lors de sa signature en Andalousie. 

Et maintenant, les choses vont bien pour Mir, qui obtient beaucoup d'occasions de jouer en championnat de la part de l'entraîneur Julen Lopetegui. Il a même déjà marqué cinq fois, y compris le week-end dernier lors du match au sommet perdu contre le Real Madrid. En Ligue des champions, il a également inscrit son premier but lors de la récente victoire 2-0 contre Wolfsburg. 

Rafa Mir va-t-il poursuivre sa bonne série à Séville contre Villarreal ? Avec une victoire, Séville s'installerait fermement dans le top 4 de la Liga. Ne manquez donc rien de ce match le samedi 4 décembre à partir de 14 heures, à suivre en direct sur Eleven Sports 1.

Suivez la Liga tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus

Le programme de la 16e journée de Liga :

Samedi 4 décembre

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top