New York va vibrer cette nuit au rythme d’un bon vieux derby entre les Nets de Brooklyn et les Knicks de New York. Des Knicks qui manquent de régularité en ce début de saison, ce qui a provoqué une réaction inattendue chez le coach Tom Thibodeau. 

C’est une nouvelle qui a beaucoup fait parler ce lundi soir dans le petit monde de la NBA : Kemba Walker est écarté de la rotation des Knicks par Tom Thibodeau et son staff. On parle quand même d’un joueur quatre fois All star sur les cinq dernières saisons et qui devait permettre à New York de confirmer la bonne saison de l’an dernier. 

Arrivé chez les Knicks cet été après des saisons difficiles à cause d’un genou récalcitrant à Boston et un "buy out" d’OKC, Walker devait vivre une belle histoire à New York, lui qui est né dans le Bronx. Le rêve vire donc au cauchemar pour le meneur de 31 ans qui paie son manque d’impact dans une équipe irrégulière qui rend un bilan de onze succès pour neuf défaites après un mois de compétition.

Une défense primordiale 

Ce qui fait la réputation du coach Tom Thibodeau, c’est son jeu défensif, rugueux et solide. C’est notamment grâce à cela que les Knicks ont réalisé une saison inespérée l’an dernier avec une participation aux playoffs. Et quand on regarde les chiffres d’un peu plus près, on comprend peut-être un peu mieux pourquoi Kemba Walker a été sorti de la rotation. 

C’est le journaliste Fred Katz qui a fait le travail pour sortir cette conclusion dans un tweet : "Les Knicks ont la meilleure défense de la ligue quand Kemba est sur le banc (99 de défensive rating) et sont derniers quand il est sur le parquet (116.3 de défensive rating). Ils sont la 27ème équipe en attaque quand il joue, 9ème quand il n’est pas là. » Des chiffres qui font mal pour le joueur aux moyennes décevantes de 11.7 points, 2.6 rebonds et 3.1 passes. 

Trouver de la régularité

Une décision qui pourrait servir d’électrochoc à Walker qui reviendra peut-être plus fort pour la suite, lui qui doit composer avec des blessures récurrentes. Sur le plan collectif, les Knicks réalisent un départ moyen, eux qui ont beaucoup de mal à aligner les bonnes performances et les victoires, battant un jour les Hawks après s’être inclinés contre le Magic. 

Un succès dimanche face à la bande de Trae Young notamment acquis grâce à une impressionnante défense en fin de match avec des Hawks qui n’ont pas marqué durant cinq minutes. C’est là la recette du succès pour les Knicks qui vont peut-être pouvoir enchaîner avec un deuxième succès dans un match qui pourrait définitivement lancer leur saison et un derby face aux Nets de Kevin Durant et James Harden. L’ambiance sera au rendez-vous cette nuit au Barclays Center, espérons que le spectacle s’invitera lui aussi. 

Suivez la NBA tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans l'option Pickx Sports de Proximus.

Cette semaine sur Eleven Sports :

Mercredi 1er décembre :

  • Brooklyn Nets - New York Knicks  à partir de 1h30 sur Eleven Sports 2

Samedi 4 décembre : 

  • LA Lakers - LA Clippers dès partir de 4h sur Eleven Sports 2

Dimanche 5 décembre :

  • Cleveland Cavaliers - Utah Jazz à partir de 21h30 sur Eleven Sports 2