Déjà détenteur du record de victoire, Lionel Messi a remporté le septième Ballon d'Or de sa carrière lundi à Paris. Une nouvelle distinction que l'Argentin voit comme une récompense après avoir remporté son premier trophée avec l'Argentine l'été dernier.
"J'ai pu atteindre mon rêve après m'être battu pendant des années et avoir trébuché fréquemment, j'y suis enfin arrivé", a déclaré Messi sur le podium, avant de recevoir le trophée des mains de son ami Luis Suarez. "Je pense que j'ai obtenu ce trophée grâce à ce que nous avons réussi à faire à la Copa America, je le dédie à mes équipiers."

Tenant du titre après sa victoire en 2019 (le trophée n'ayant pas été remis en 2020 à cause du coronavirus), l'Argentin ne s'attendait pas à monter une septième fois sur le podium, quelques mois après son départ du FC Barcelone vers le Paris Saint-Germain.

"C'est incroyable d'être à nouveau ici. Il y a deux ans, j'ai cru que c'étaient mes dernières années et aujourd'hui me revoilà devant vous", a-t-il précisé. "On a commencé à me demander quand j'allais prendre ma retraite, et aujourd'hui je suis là à Paris, très heureux. J'ai très envie de continuer à me battre et à atteindre de nouveaux objectifs, de nouveaux buts. Je ne sais pas combien d'années j'ai devant moi mais j'espère qu'il y en aura beaucoup parce que je m'amuse énormément cette année."

'La Pulga' a également eu un mot pour Robert Lewandowski, l'autre grand favori pour le Ballon d'Or. En 2020, le Polonais était d'ailleurs le principal favori avant que le magazine français France Football, qui remet le trophée, n'annule la remise du Ballon d'Or à cause du coronavirus. "Je voulais dire à Robert que c'est un honneur de me battre à tes côtés, tu l'as mérité l'an passé. J'espère que France Football va te le donner parce que tu mérites de l'avoir chez toi."

Avec sept Ballon d'Or au compteur, Messi veut désormais se concentrer sur ses objectifs collectifs avec le PSG avant d'éventuellement gagner un 8e Ballon d'Or. "Je crois qu'une chose mène à une autre. Le plus important, c'est d'y arriver au niveau collectif, comme cela est arrivé à la Copa America avec l'Argentine. Je dois m'adapter à mon nouveau club, mon nouveau environnement. Ce trophée me donne beaucoup d'énergie."