Le KVC Westerlo a connu une soirée difficile, samedi soir sur le terrain de Lommel SK. Le leader de la compétition a émergé in extremis dans les arrêts de jeu, via un but très contesté d'Erdon Daci.
En revoyant les images, c'est une évidence : le but victorieux de Daci, synonyme de 3 nouveaux points pour les Campinois, est entaché d'une faute préalable de l'attaquant du KVC Westerlo, qui écarte Belghali en le poussant des deux mains, avant sa reprise de la tête à la 92e. Une faute qui a échappé au trio arbitral, ce qui a provoqué la colère des joueurs locaux 

Monsieur Staessens, l'arbitre de la rencontre aurait du annuler ce but et l'absence du VAR en D1B ne l'a évidemment pas aidé. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que l'arbitrage est mis en cause après une rencontre de Westerlo. Le président de Deinze, Dennis Van de Weghe et celui du RWDM, Thierry Dailly se sont déjà plaint de décisions arbitrales très favorables aux Campinois.

Westerlo, qui n'a évidemment rien demandé, n'avait vraiment pas besoin de ça pour être un futur champion des plus crédibles...