Le tirage au sort pour les barrages de la prochaine Coupe du monde a tranché. Verdict : l’un des deux derniers champions d’Europe en titre n’ira pas au Qatar. Proximus Pickx vous explique le fonctionnement de ces barrages.

Italie ou Portugal… L’un des deux ne sera pas du voyage au Qatar. C’est le premier gros enseignement que l’on peut retenir du tirage au sort des barrages de la Coupe du monde pour la zone Europe. Alors que l'Allemagne, l'Angleterre, la Belgique, la Croatie, le Danemark, l'Espagne, la France, les Pays-Bas, la Serbie et la Suisse sont d’ores et déjà qualifiés pour le Mondial 2022 grâce à leur première place en phase de groupes lors des éliminatoires, douze autres nations européennes espèrent encore remporter les trois précieux derniers tickets qualificatifs octroyés à la zone Europe. Pour y parvenir, ces pays s’affronteront lors de barrages fin mars. Mais comment fonctionnent ces barrages ? Proximus Pickx vous en dit plus.

Trois voies de quatre équipes

Les douze nations engagées dans ces barrages sont les dix pays classés deuxièmes de la phase de groupes plus deux autres repêchés grâce à leurs résultats en Ligue des Nations. Les barrages se disputent sur deux tours. Les douze pays sont répartis en trois voies (ou groupes). Les quatre équipes au sein de chacune de ces trois voies (A, B et C) se rencontrent lors de matchs à élimination directe en demi-finale, suivis d’une finale. Les six demi-finales se dérouleront le 24 mars 2022 et les trois finales le 29 mars. Les trois nations qualifiées rejoindront alors les dix autres pays européens qui ont déjà validé leur ticket pour le Mondial.  

Duel au sommet dans la voie C

C’était le pire scénario possible pour l’Italie et le Portugal. Tous deux versés dans la même voie pour les barrages, les deux derniers champions d'Europe seront donc contraints de s'affronter pour la qualification s’ils franchissent leur demi-finale respective. Pour cela, la Squadra Azzurra de Marco Verratti devra se défaire de la Macédoine du Nord. Tandis que la Seleçao de Cristiano Ronaldo se mesurera à la Turquie. Têtes de série, l’Italie et le Portugal auront l’avantage de recevoir lors des demi-finales de ces barrages.
En cas de victoire, les Italiens et les Portugais se retrouveront en finale pour une confrontation de haut vol entre ces deux grandes nations du foot européen. A noter que le Portugal hérite d’un léger avantage pour sa potentielle finale. Celle-ci se jouera en effet sur les terres du vainqueur opposant Portugais et Turcs. Ce qui signifie que, pour décrocher leur ticket pour le Mondial, les Italiens devront l’emporter à l'extérieur. « C'est un tirage au sort très compliqué pour nous », a conclu Roberto Mancini, le sélectionneur de la Squadra Azzurra, après ce tirage au sort. « Si on bat la Macédoine du Nord, on devra se déplacer au Portugal ou en Turquie, et ce ne sera pas facile ! ».

Les douze barragistes

Voie A :

Ecosse – Ukraine
Pays de Galle – Autriche (le vainqueur accueillera la finale)

Voie B :

Russie – Pologne (le vainqueur accueillera la finale)
Suède – République Tchèque

Voie C :

Italie – Macédoine du Nord
Portugal – Turquie (le vainqueur accueillera la finale)