Si l’OGC Nice réalise une excellente première partie de saison en Ligue 1, il le doit notamment à Amine Gouiri. Le jeune attaquant français a démarré la saison en trombe et pourrait bien être la nouvelle sensation bleu-blanc-rouge.

Déjà 8 buts et 4 passes décisives en 15 matchs: Amine Gouiri marche sur l’eau avec l’OGC Nice en cette première partie de saison. L’attaquant de 21 ans est bien parti pour pulvériser son bilan du précédent exercice, au cours duquel il avait inscrit 12 buts pour 7 assists en championnat.

Le très bon début de saison des Niçois s’explique en partie par l’excellente forme de son buteur. Dernièrement, à Clermont, Gouiri s’est à nouveau érigé en héros des Aiglons. Son doublé a permis aux hommes de Christophe Galtier de repartir avec la victoire malgré un match très moyen.

Pas conservé par Lyon

Mais si Gouiri jouit aujourd’hui de l’entière confiance du club niçois, ce ne fut pas vraiment le cas à l’Olympique lyonnais, son club formateur. Arrivé chez les Gones à l’âge de 13 ans, Gouiri y signe son premier contrat professionnel en février 2018. Mais quelques mois plus tard, il s’occasionne une rupture du ligament croisé du genou gauche qui l’éloigne des terrains pour près des sept mois.

Remis de sa blessure, il ne dispute pourtant pas la moindre minute en équipe première en 2019 et bénéficie, la saison suivante, d’un temps de jeu famélique. Désireux de jouer davantage, il quitte définitivement Lyon, avec qui il n’aura disputé que 15 matchs en trois saisons, et pose ses valises à l'OGC Nice à l'été 2020.

Sur la Côte d’Azur, Gouiri reçoit et saisit sa chance. Lancé comme titulaire par Patrick Vieira, l’ancien lyonnais devient rapidement incontournable dans le onze niçois. Après une première saison convaincante en Ligue 1, l’avant-centre, qui peut également évoluer sur le côté gauche, fait plus que confirmer et forme un redoutable trio d'attaque avec Kasper Dolberg et Andy Delort.

Bientôt en Bleu ?

Sa technique balle au pied, ses qualités de finition et sa polyvalence font de lui un joueur complet, déjà sur les tablettes des grands clubs européens. Transféré à Nice contre 7 millions d’euros, la valeur marchande de Gouiri est désormais estimée à 35 millions d’euros. Pour ce cadre de l’équipe de France espoirs, la suite logique sera sans doute une sélection avec les Bleus.

S’il peut encore choisir d’évoluer sous les couleurs de l’Algérie, l’attaquant a déjà fait un léger appel du pied à Didier Deschamps en juillet dernier: “Forcément que les Bleus sont dans un coin de ma tête”, avait-il confié. Nul doute que, s’il poursuit sa progression fulgurante, les choses pourraient bientôt s’accélérer pour lui.