Le Standard et Charleroi doivent se servir du derby wallon pour se relancer

Jupiler Pro League | Tous deux battus le weekend dernier, le Standard et Charleroi s'affrontent ce dimanche, 18h30, à Sclessin dans le cadre de la 17e journée de Jupiler Pro League.

De Proximus

Partager cet article

La confirmation attendra. Une semaine après avoir battu l'AS Eupen, le Standard de Liège est retombé dans ses travers à La Gantoise. Trop tendres dans les duels, les Liégeois ont coulé en deuxième période et auraient pu repartir de la Ghelamco Arena avec une défaite beaucoup plus lourde. Le Sporting de Charleroi, de son côté, s'était bien repris au Cercle après son non-match à l'Union mais les Zèbres ont de nouveau connu une cruelle désillusion à domicile le weekend dernier contre le Sporting d'Anderlecht. Les deux clubs wallons, loin d'être dans leur pic de forme, devront faire fi du passé ce dimanche à Sclessin pour repartir de l'avant.

Une formule à trouver chez les Rouches

Depuis le début de la saison, le Standard a réussi à enchaîner deux succès de rang à une seule et unique reprise. Il faut remonter pour cela à début août, époque à laquelle les Rouches de Mbaye Leye avaient débuté le championnat avec un bilan intéressant de 10 points sur 15. Entretemps, Luka Elsner a débarqué dans la Cité ardente et les Liégeois n'ont remporté que deux matchs en onze rencontres. Il y a deux semaines, face à l'AS Eupen, le nouveau coach avait signé sa toute première victoire. Alors que tout le monde s'imaginait le matricule 16 définitivement lancé, les Buffalos lui ont rappelé le chemin qu'il leur restait à parcourir avant de se mêler à la lutte pour les places européennes en lui infligeant son premier revers sous Elsner.

Douzièmes au classement, les coéquipiers de Nicolas Raskin ne sont qu'à quatre unités du top-4. Toutefois, le fossé qui les sépare des playoffs 1 semble bien plus grand. Pour espérer faire partie du bon wagon, il va tout d'abord falloir trouver la bonne combinaison dans le milieu. À l'heure actuelle, la transition entre la défense et l'attaque est trop longue. Avouant lui-même son erreur tactique, en faisant monter Klauss en lieu et place de Bokadi à Gand, le tacticien liégeois a montré qu'il cherchait encore la bonne formule.

Un mois de novembre compliqué pour les Zèbres

Loin de connaître les mêmes galères, le Sporting Charleroi n'est pourtant pas rassuré pour la cause. Les Hennuyers occupent pour l'instant la cinquième place du classement, à égalité de points avec le quatrième, le KV Malines, qui se positionne juste devant grâce à un succès de plus. Cependant, les troupes d'Edward Still sont loin d'avoir creusé l'écart avec les équipes situées derrière elles. Le Standard, 12e, ne se situe, en effet, qu'à seulement six unités ! La donne aurait pu être différente si les Carolos avaient fait preuve de plus de maîtrise le weekend dernier face à Anderlecht. En cas de victoire, ils auraient pu tout simplement intégrer le top-4.

Trop juste techniquement, Charleroi a, au lieu de cela, perdu son avance en offrant les trois buts à son adversaire selon son coach. "On a donné ce match à Anderlecht. Ce sont trois buts cadeaux, trois erreurs de notre part. Le premier on le prend de façon bête, le deuxième aussi bien le coup franc donné que la façon d’encaisser sont des cadeaux et pour le 3e, c’était un penalty pas nécessaire", pestait Edward Still. Cette situation n'est pas sans rappeler évidemment le couac subi quelques semaines plus tôt à l'Union et même la seconde période au Cercle. Dans le derby wallon, le manque d'engagement des uns et des autres ne sera pas pardonné. Que ce soit par les supporters ou même pas l'adversaire qui se fera un plaisir de punir tout écart de conduite.

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, y compris le derby wallon de ce dimanche, 18h30, entre le Standard et Charleroi, sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top