La Commission européenne a proposé jeudi une mise à jour des recommandations UE sur les voyages depuis des pays hors de l'Union dans un contexte de Covid. La proposition doit encore être discutée au niveau du Conseil (États membres), mais table sur un changement de système: on abandonne la liste de pays étrangers de départ recommandés comme "sûrs", et on prend comme donnée déterminante le statut de chaque voyageur particulier, soit son statut vaccinal (vacciné complètement contre la Covid-19) ou son statut de personne rétablie de la maladie dans les mois précédents.
La Commission propose ce changement complet pour mars prochain, avec des étapes d'ici là. Actuellement, une liste de pays est mise à jour toutes les deux semaines par le Conseil, reprenant les États tiers dont on estime que les voyageurs devraient pouvoir entrer en Europe même pour des déplacements non-essentiels.

Attention, même si la vaccination individuelle devient centrale dans l'approche de l'UE par rapport aux voyageurs au départ de l'étranger, les exigences devraient continuer de diverger en fonction du vaccin administré (autorisé en Europe ou non).