Les villes qui accueilleront les championnats du monde 2022 de League of Legends sont désormais connues. Les équipes se retrouveront pour une tournée continentale qui démarrera à Mexico City pour passer par New York, Toronto et qui emmènera les meilleures jusqu’à San Francisco.

Tout a démarré à cause… d’un leak. Une fois de plus, il semblerait qu’un des employés de Riot Games ait appuyé sur le bouton “Publier” un peu trop tôt. Ce 20 novembre, la vidéo d’annonce des villes accueillant les Championnats du Monde 2022 de League of Legends faisait son apparition sur Youtube avant d’être mise en privé dans les minutes qui suivaient.

Le retour des évènements itinérants ?

Mais le mal était fait, et les différentes villes hôtes, restées disponibles dans la description étaient accessibles à tous. Ainsi, les Worlds 2022 se dérouleront bien en Amérique, comme prévu initialement. La compétition emmènera les équipes au travers du continent, passant par 4 villes au total. Un évènement itinérant comme Riot n’en avait plus organisé depuis maintenant deux ans.

Ainsi, le tournoi débutera à Mexico City, où se situe le studio d’enregistrement de la LLA, la ligue d’Amérique Latine, avec la phase de play-in qui viendra compléter le casting des équipes qualifiées pour le Main Event.

Ce dernier commencera un peu plus au nord, dans la ville de New York. La Big Apple accueillera en effet la phase de groupes, mais aussi les quarts de finale, qui se dérouleront au Hulu Theatre du Madison Square Garden. La compétition se déplacera ensuite vers le Canada, et plus précisément la Scotiabank Arena. Les deux-demi finales se dérouleront en effet dans le quartier général des Raptors de Toronto.

(Photo par Gregory Varnum)

Pour tenter d’arracher le titre mondial, les deux équipes finalistes seront envoyées à San Francisco, destination finale du tournoi. La grande finale prendra place au Chase Center. Toutes ces annonces ont été confirmées par John Needham et Naz Aletaha, responsables de l’e-sport chez Riot Games, lors d’une conférence de presse organisée au Chase Center juste avant un match opposant les équipes de San Francisco et, hasard du calendrier, Toronto !

Cette annonce marque le retour officiel des Worlds sur le continent américain. Pour rappel, la dernière fois que Riot Games avait posé ses valises en Amérique, c’était en 2016. Cette année-là, SKT T1 Telecom remportait son troisième titre mondial et rentrait définitivement dans l’histoire du jeu.

Bien entendu, si les différents endroits devant accueillir la compétition ont été sélectionnés pour leur capacité à accueillir du public, rien n’est pour l’instant certain et il faudra surement attendre plusieurs mois avant d’avoir la confirmation que les fans pourront assister aux différentes phases de la compétition.