Les performances du RSC Anderlecht en championnat sont très irrégulières, éloignant de ce fait la possibilité d’aller chercher un titre cette saison. Les joueurs bruxellois pourraient avoir de meilleures chances de succès en Coupe de Belgique, car c'est le chemin le plus court vers un trophée. Les Bruxellois devront affronter Seraing en 1/8e de finale ce mardi.

Anderlecht attend un succès en coupe depuis 2008. A l’époque, les Mauves s’étaient imposés en finale contre Gand (3-2). La dernière finale remonte quant à elle à 2015. Cette fois-là, c’est Bruges qui avait anéanti les espoirs anderlechtois (2-1). Et l’an dernier, l’aventure s’était arrêtée en quarts de finale, Genk mettant fin au parcours d’Anderlecht.

Anderlecht n'est pas vraiment réputé pour être une équipe de coupe. Le Club de Bruges (19) et le Standard (18) ont atteint la finale de la coupe plus souvent que les Mauve et Blanc (13). Le RSCA, de par son statut et sa puissance historique, en a toutefois remporté 9, le Standard 8 et le Club de Bruges 11.

La chance d'une vie

Pour Anderlecht, la Croky Cup semble être la seule chance de gagner un prix cette saison. En Jupiler Pro League, les choses ne se passent pas au mieux et les Bruxellois doivent se rattraper pour atteindre les play-offs 1. Un 35e titre national serait un miracle cette saison. Cette coupe revêt donc une importance particulière pour le club bruxellois. L’Antwerp est déjà éliminé et comme Genk et le Club de Bruges s'affrontent, un nouveau poids lourd du championnat sera sorti dès les 1/8es de finale. Cela ouvre des perspectives pour Anderlecht, même s'il faudra se montrer au niveau, car paraître ne sera pas suffisant.

Anderlecht peut d'autant plus se rendre à Seraing avec confiance. Les Sérésiens n'avaient rien pu faire face aux hommes de Vincent Kompany plus tôt cette saison au Lotto Park. Un 3-0 confortable avait alors sanctionné la rencontre face au promu liégeois. Isaac Kiese Thelin (qui est parti entre-temps), Sergio Gomez et Francis Amuzu étaient les buteurs de service.

Les joueurs d’expérience doivent se montrer

Cependant, Seraing est un adversaire redoutable à domicile. La Gantoise y a fait match nul 0-0 en Jupiler Pro League et le KV Malines y a perdu 1-0. Le Standard ne s’est lui imposé que grâce à un pénalty. Anderlecht, de son côté, n'est pas particulièrement performant à l'extérieur. En championnat, il n'a réussi à s'imposer qu'au Cercle de Bruges et au Standard. Comme le championnat ne se passe pas bien, c'est aux joueurs expérimentés comme Hendrik Van Crombrugge, Wesley Hoedt, Kristoffer Olsson, Lior Refaelov et Benito Raman de prendre leurs responsabilités.

Pour Anderlecht, la coupe est aussi une chance de gagner un trophée. Le club traverse des années très difficiles et n'a rien gagné depuis 2017. C'est une durée inédite pour un club de cette envergure. Cette année-là, le RSCA a remporté le titre et la supercoupe. Les supporters et tout le monde à Anderlecht aspirent à un prix le plus rapidement possible. Peuvent-ils faire un premier pas vers la résurrection contre Seraing ?

Suivez la rencontre entre Seraing et Anderlecht ce mardi 30 novembre à 20h45 sur Club RTL.