La commission de discipline de la LFP, la ligue de football professionnel française, a prononcé lundi un huis clos à titre conservatoire à l'encontre de l'Olympique Lyonnais. Cette décision survient au lendemain des incidents qui ont émaillé la rencontre face à l'Olympique de Marseille, définitivement arrêtée après le jet d'une bouteille d'eau remplie sur le Marseillais Dimitri Payet.
Cette décision de la commission de discipline, réunie en urgence lundi, sera d'application jusqu'au prononcé de la mesure définitive le 8 décembre. L'instance se penchera tant sur la responsabilité de l'OL que sur le sort du match. Lyon et Jason Denayer recevront donc Reims dans un Groupama Stadium orphelin de ses fans, le 1er décembre prochain.

Dimanche soir, Dimitri Payet a été touché par un supporter lyonnais, obligeant l'arbitre de la rencontre Ruddy Buquet à renvoyer les 22 acteurs aux vestiaires après quatre minutes de jeu à peine. Après deux heures d'attente, le match a été définitivement arrêté.

Ce n'est pas la première fois cette saison que de tels incidents se produisent dans le championnat de France, notamment lors des rencontres Nice-Marseille, Lens-Lille ou encore Marseille-PSG.