Le parquet de l'Union belge de football a proposé lundi une suspension de trois matches effectifs et un match avec sursis à l'attaquant d'Anderlecht Benito Raman, exclu dimanche face à Courtrai. La proposition du parquet comporte aussi une amende de 3.500 euros.
Beninto Raman a été exclu dimanche lors du match face à Courtrai (1-1) comptant pour la 15e journée de championnat. Auteur d'un mauvais geste, avec un mouvement de la tête vers Faiz Selemani, l'Anderlechtois a été renvoyé au vestiaire à l'heure de jeu après l'intervention du VAR. 

Si le RSCA accepte la proposition, Raman sera suspendu pour les matches des Mauves à Charleroi (27/11), Seraing (30/11 en Coupe) et contre Zulte Waregem (05/12).