Appelé à remplacer ce week-end le gardien titulaire Tom Vandenberghe dans les buts du KMSK Deinze, William Dutoit a vécu un baptême du feu compliqué face à Lommel.
Tom Vandenberghe s'étant blessé à l'entraînement la semaine passée et étant annoncé comme absent pour plusieurs semaines, c'est une vieille connaissance, William Dutoit, qui s'est installé ce dimanche entre les perches du KMSK Deinze pour la recetion de Lommel SK.

Avant la rencontre, le coach de Flandriens, Wim De Decker espérait que ce changement de portier ne perturberait pas trop sa défense. “L'absence de Tom n'est pas une bonne nouvelle, ni pour lui, ni pour nous, mais ce sont les risques du métier", expliquait-il sur le site officiel du KMSK Deinze. "Heureusement nous avons un deuxième gardien qui brûle de démontrer ses qualités. William est un tout autre gardien que Tom, mais l'équipe se sent bien et a suffisament d'expérience pour affronter ce genre de situations.”

On ne peut pas dire que les premières minutes de jeu de William Dutoit cette saison aient été de tout repos. Dès la 20e minute, alors que son équipe menait 2-0, il encaissait un premier but des oeuvres de Thordarson. En deuxième mi-temps, le Brésilien Arthur Sales inscrivait deux buts au portier français, permettant à Lommel de revenir à 3-3, score final. Trois buts sur lesquels la responsabilité de Dutoit n'est pas véritablement engagée mais les statisticiens auront noté que c'est néanmoins la première fois que la défense de Deinze encaisse trois buts dans la même rencontre cette saison.
 
L'an passé, William Dutoit, ancien gardien d'Ostende et de Saint-Trond était l'indiscutable gardien titulaire de Deinze et avait disputé 20 rencontres de championnat. Depuis l'arrivée de Wim De Decker, c'est Tom Vandenberghe qui a la préférence du coach.