La Belgique reçoit l’Arménie ce jeudi 25 novembre dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde féminine. Un match que les joueuses devront prendre au sérieux pour ne pas perdre des points dans la course à la qualification.

Les Red Flames se réunissent, en cette fin novembre, pour leurs deux derniers matchs de l’année. Ces rencontres se joueront à domicile, à Louvain plus précisément. Et nul doute que les joueuses d’Ives Serneels auront à cœur de terminer l’année en beauté avec deux victoires très importantes pour espérer une qualification pour le Mondial. 

La première performance sera à réaliser ce jeudi 25 novembre à 20h face à l’Arménie, actuelle dernière du groupe avec zéro point au compteur. Un match largement à la portée des Belges qui devront néanmoins faire preuve de sérieux pour ne pas perdre de précieux points dans cette course à la qualification pour le Mondial 2023, qui se déroulera en Australie et en Nouvelle-Zélande. Lourdement battues par la Norvège le mois dernier sur un score de 4-0, les Red Flames devront en effet rectifier le tir contre l’Arménie et la Pologne. Deux rencontres qui s’annoncent déjà être capitales dans la course au Mondial. Après un match nul, deux belles victoires et une large défaite, les Belges pointent actuellement à la troisième place du groupe F avec un total de sept points. Les joueuses comptent ainsi un retard de trois points sur les Norvégiennes et d’un point sur les Polonaises. Or, seul le pays à la tête du groupe se qualifiera directement pour la Coupe du monde. Le deuxième sera quant à lui envoyé aux play-offs.

Justien Odeurs et Laura De Neve, de retour dans la sélection

Le coach des Red, Ives Serneels, a dévoilé sa dernière sélection de l’année. Une sélection de 23 joueuses parmi lesquelles on note le retour dans le groupe des Anderlechtoises Justien Odeurs et Laura De Neve. La gardienne habituelle, Justien Odeurs, fait donc son grand retour après une surprenante absence lors des deux derniers matchs de qualification contre le Kosovo et la Norvège. « Je suis évidemment déçue, mais je vais travailler dur et être une coéquipière modèle à Anderlecht », avait alors confié la gardienne lors de l’annonce de sa non-sélection en octobre. « Je mène ma barque et je fais de mon mieux pour remplir toutes les conditions pour récupérer cette place ». C’est la joueuse de La Gantoise, Nicky Evrard, qui l’avait remplacée dans les buts face au Kosovo et à la Norvège. La défenseuse Laura De Neve, à l’arrêt ces derniers mois pour cause de blessure, fait également son grand retour dans la sélection à la place de Charlotte Tison.

La sélection belge :

Gardiennes : Nicky Evrard (La Gantoise), Diede Lemey (Sassuolo), Justien Odeurs (Anderlecht)

Défenseuses : Julie Biesmans (PSV), Laura Deloose (Anderlecht), Laura De Neve (Anderlecht) Isabelle Iliano (Club de Bruges), Davina Philtjens (Sassuolo), Amber Tysiak (OHL), Jody Vangheluwe (Club de Bruges)

Milieux de terrain : Zenia Mertens (OHL), Marie Minnaert (Club de Bruges), Lenie Onzia (OHL), Justine Vanhaevermaet (Reading)

Attaquantes : Jassina Blom (Tenerife), Janice Cayman (Lyon), Tine De Caigny (Hoffenheim), Hannah Eurlings (OHL), Jarne Teulings (Twente), Chloé Vande Velde (La Gantoise), Davinia Vanmechelen (Standard), Sarah Wijnants (Anderlecht), Tessa Wullaert (Anderlecht)