Alors que la plupart des ténors européens ont tenu leur rang dans ces qualifications pour la Coupe du monde 2022, l'Italie et le Portugal, vainqueurs des deux derniers championnats d'Europe, devront passer par les barrages en mars prochain où un sérieux parcours du combattant les attend.
Les qualifications pour la Coupe du monde 2022 dans la zone Europe sont enfin terminées, vive les qualifications ! Dix pays européens sont déjà sûrs pour l'instant de se rendre au Qatar (21 novembre-18 décembre) parmi un total de 32 sélections représentant les cinq continents : l'Allemagne, l'Angleterre, la Belgique, la Croatie, le Danemark, l'Espagne, la France, la Serbie, la Suisse et les Pays-Bas. Trois autres nations européennes supplémentaires décrocheront également leur ticket fin mars 2022 à l'issue des barrages, dont le tirage au sort aura lieu à Zürich (Suisse) le 26 novembre.

Une double finale

Les douze barragistes (les dix deuxièmes de groupe et deux équipes repêchées en fonction du classement final de la Ligue des nations: Autriche et République tchèque) s'apprêtent à être répartis dans trois tableaux. Au sein de chacun d'entre eux se disputeront des demi-finales (24 et 25 mars) et une finale (28 et 29 mars) sur un seul match, avec prolongation et tirs aux buts éventuels. Le vainqueur de chaque finale obtiendra sa place au Mondial 2022.

Les six équipes les mieux classées lors des qualifications, têtes de série lors du tirage au sort, auront l'avantage de recevoir à domicile lors de la demi-finale. Un autre tirage au sort déterminera quelle nation recevra son adversaire à domicile en finale des barrages. Bien loin de s'imaginer devoir passer par cette épreuve, l'Italie et le Portugal en seront les deux épouvantails après avoir perdu la première place de leur groupe lors de la dernière journée. Les deux derniers champions d'Europe seront têtes de série, tout comme l'Écosse, la Russie, la Suède et le pays de Galles. Les six autres pays en lice sont l'Autriche et la République tchèque, donc, mais aussi la Pologne, l'Ukraine, la Turquie et la Macédoine du Nord. Si les favoris de ces barrages sont, en partie, épargnés lors des demies, ils pourraient très bien s'affronter en finale. Il est donc possible, par exemple, que l'Italie croise le fer avec le Portugal de Cristiano Ronaldo, voire la Suède de Zlatan Ibrahimovic qui l'avait privé du Mondial 2018 en barrages déjà, pour composter son billet pour le Qatar. Puisse le tirage au sort leur être favorable.

Suivez les qualifications pour la Coupe du monde 2022 sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans l'option Pickx Sports de Proximus.