Les matchs de légende: Dirk Kuyt offre le titre à Feyenoord après 18 ans d’attente

Le 14 mai 2017, Dirk Kuyt offrait un magnifique cadeau d’adieu aux supporters de Feyenoord. Grâce à son triplé, il permettait au club de Rotterdam d’être sacré champion après 18 longues années de frustration.

Le dénouement de la saison 2016-2017 de l'Eredivisie restera à jamais gravé dans la mémoire des supporters de Feyenoord. À l'aube de la dernière journée de championnat, le club de Rotterdam n’a jamais semblé aussi proche d’un nouveau sacre depuis celui de 1999. Cette saison-là, les pensionnaires du bouillant Kuip font en effet la course en tête depuis la première journée.

Mais les Rotterdamois sentent le souffle de l’Ajax Amsterdam dans leur nuque. Lourdement défait lors du derby contre l'Excelsior lors de l’avant-dernière journée, Feyenoord a pris un coup sur la tête. Les Ajacides ne sont plus qu’à un point et une victoire lors de la 34e journée contre Heracles Almelo est donc impérative pour s’assurer du titre.

Le show Dirk Kuyt

Il ne faudra pas longtemps pour comprendre que la débâcle de la semaine précédente n’est déjà plus dans les têtes rottardamoises. Quarante secondes seulement après le coup d’envoi, alors que le brouillard causé par les fumigènes venus des tribunes n’est pas encore complètement dissipé, Dirk Kuyt profite d’une glissade d’un défenseur voulant dégager le ballon hors de son rectangle pour inscrire son 100e but en faveur de Feyenoord d’une lourde frappe dans le petit filet opposé.

Porté par leur public déchainé, les hommes de Giovanni van Bronckhorst n’en restent pas là et maintiennent une grosse pression sur leurs adversaires. Dix minutes après l’ouverture du score, Kuyt est une nouvelle fois à la retombée d’un centre d’Eljero Elia et, d’une tête décroisée, porte le score à 2-0. 

Un départ à la retraite par la grande porte

En seconde période, les Noir et Blanc passent près du 2-1, mais le portier Reuven Niemeijer veille au grain. Feyenoord reprend peu à peu le dessus et se porte à nouveau vers l’avant. À un peu moins de dix minutes du terme, l’attaquant Nicolai Jørgensen est retenu fautivement par le maillot dans le rectangle. Kuyt, encore lui, se charge de transformer le penalty. La fête est totale dans les tribunes du Kuip, où tout le monde a compris que plus rien, désormais, ne pourrait empêcher Feyenoord d'être sacré.

Le but de Peter van Ooijen qui scellera le score à 3-1 sera anecdotique, tout comme la victoire de l’Ajax à Willem II. Dix-huit ans après, Feyenoord est champion d’Eredevisie pour la quinzième fois de son histoire grâce à un triplé de son emblématique capitaine de 36 ans, revenu au club après avoir fait les beaux jours de Liverpool et Fenerbahce. L'ancien international néerlandais choisit de terminer sur cette magnifique note et annonce sa retraite sportive quelques jours plus tard.

Fan de notre série ? Revivez également le mémorable choc entre l'Algérie et l'Égypte de 2009.

Eredivisie

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top