Fnatic est de retour. C’est bel et bien le moins que l’on puisse dire après la performance de l’équipe lors de la finale de la Dreamhack Open November 2021. Le roster anglo-suédois a battu BIG 3-0 et s’est vu couronné champion du tournoi, sans perdre une seule carte.

La qualification ratée pour le Major PGL fut sûrement l’un des moments les plus compliqués de la saison pour Fnatic. Cet échec a contraint l’organisation à mettre la légende JW sur le banc de touche et à engager des joueurs non suédois pour la première fois depuis 2013. Le trio britannique ALEX, mezii et smooya a ainsi été recruté pour aider l’équipe à se remettre sur pied. Un coup en or, comme il s’avère.

Peu de gens s’attendaient à ce que Fnatic retrouve sa place au sommet du sub-top CS:GO européen aussi rapidement. Les Britanniques ont saisi leur chance de se mettre en valeur lors du Dreamhack Open November, le premier tournoi après le Major de Stockholm. Après deux victoires retentissantes contre Team Spirit et ENCE en phase de groupes, les MAD Lions n’ont pas non plus fait le poids face à l’organisation britannique. En grande finale les attendait BIG, la formation allemande qui revient elle du Major PGL après sa participation au Challengers Stage.

Fnatic sortait des starting blocks sur Inferno. Après une demi-heure, le score final est de 16-3 : BIG n’était visiblement pas préparé pour une première map comme celle-ci. Les Allemands se ressaisissaient lors de la seconde moitié de Vertigo, transformant un différentiel acté sur le score de 10-5 en 12-12. Grâce au talent brut du Suédois Brollan, Fnatic réussissait à mettre un terme à cette remontée. 2-0, la victoire finale se jouerait donc sur Ancient.

Sur la troisième carte, Fnatic et BIG nous offraient un spectacle équilibré. La première mi-temps s’achevait sur un score de 8-7, les équipes semblant être à égalité. Mais les Allemands rencontrèrent alors quelques problèmes sur leur T-Side. L’AWPer smooya et le vétéran KRIMZ montraient que la jungle est leur maison et assuraient le score final de 16-10. Après trois cartes, l’invaincu Fnatic clotûraient sur une belle note la dernière édition du circuit Dreamhack Open. La compétition est désormais connue sous le nom d’ESL Challenger.

Fnatic remporte le premier prix de 50 000 dollars. Les joueurs gagnent également un ticket pour l’ESL Conference League – le tournoi qualificatif pour la prestigieuse ESL Pro League 15 – tout comme BIG et MAD Lions, vainqueurs de la petite finale. Vous pourrez bien sûr suivre ces compétitions ici, alors n’oubliez pas de garder un œil sur Pickx Esports !