Voir un Eden Hazard tout sourire après avoir loupé une balle de but semble plutôt positif en ces temps troubles pour notre capitaine. Cette parenthèse internationale peut-elle relancer le joueur du Real Madrid? 

Pour voir Eden Hazard titulaire, il fallait remonter 7 octobre dernier et la défaite en demi-finale de la Ligue des Nations face à la France. Entre-temps, le joueur de 30 ans a passé son temps sur le banc du Real Madrid, ne bénéficiant que de quelques minutes de jeu ou pire, ne foulant même pas la pelouse. 

Cette parenthèse internationale doit donc faire du bien au joueur aux 115 sélections avec les Diables Rouges pour 33 buts. D’autant que malgré son temps de jeu plus que limité en Espagne, Roberto Martinez ne se prive lui pas d’aligner d’entrée de jeu son numéro 10. 

En manque de rythme

Forcement, il ne faut pas en attendre des montagnes d’un joueur qui n’a plus un match entier dans les jambes depuis un long moment. Malgré tout, il y a de quoi être optimiste après la prestation de ce samedi soir, même si, sans manquer de respect à nos adversaires, ce n’était « que » l’Estonie en face. Mais Eden Hazard a profité de cette heure de jeu pour montrer qu’il était toujours dans le coup. 

Certes, nous sommes encore loin de ses chevauchées pouvant effacer une défense, mais par moments, et via des gestes dont il a le secret, le Brainois a montré ce dont il était encore capable. Mais clairement, il manque encore de rythme et une certaine lenteur s’est dégagée du jeu de Hazard, soutenu par Roberto Martinez après la partie. "J’ai vraiment apprécié la prestation dEden Hazard. Il a été très intelligent dans ses prises de position. Il se démarquait très bien. Techniquement, il a réalisé une performance de très haut niveau. Bien sûr, il a besoin de rythme de match mais pendant 60 minutes on a vraiment vu un Hazard qui peut faire la différence sur le terrain" expliquait le sélectionneur à la RTBF. 

L’heure du changement ?

Les autres Diables Rouges se montrent eux aussi rassurants, à l’image d’un Carrasco qui évolue en Liga comme Hazard. "Il a bien gardé le ballon, ce qui nous permettait de nous connecter. Eden est toujours un joueur important pour nous. Et il le sera aussi durant les prochains grands tournois" a-t-il déclaré au Soir. 

Barré par Vinicius dans la capitale espagnole, Hazard pourrait bien connaitre un changement d’air cet hiver durant le mercato de janvier. Un joueur de son calibre ne peut pas se contenter d’un rôle de réserviste, lui qui a surtout besoin de confiance et de jouer pour retrouver de l’amusement dans ce qu’il fait de mieux : joueur au football, tout simplement.

Mais pour le moment, Eden Hazard doit adapter et réfléchir à son jeu, ne pouvant donc pas jouer libéré. Une fois qu’il le sera, il redeviendra le Hazard des grands jours, sur qui la Belgique devra s’appuyer au Qatar. D’ici là, pas mal de choses peuvent encore se passer, à commencer par le dernier match de ces qualifications au Pays de Galles ce mardi. 

Suivez la rencontre entre le Pays de Galles et la Belgique ece mardi 16 novembre à 20h45 sur La Une.