'Le Pôle express' : le premier film entièrement tourné en motion capture

La magie de Noël se fait petit à petit sentir. Et il est temps d’embarquer dans le train des fêtes de fin d’année. Afin de vous enchanter, Proximus Pickx vous révèle le procédé magique utilisé dans ‘Le Pôle express’ qui rend réaliste les mouvements de personnages du film d’animation.

Depuis sa sortie en 2004, ‘Le Pôle express’ s’inscrit parmi les classiques de Noël, idéal pour cocooner sous la couette avec un chocolat chaud. Réalisé par Robert Zemeckis, le film d’animation raconte l’histoire d’un petit garçon qui commence à ne plus croire au Père Noël. Son aventure commence la nuit du 24 décembre lorsqu’il embarque dans un train mystérieux qui a pour destination finale : le Pôle Nord. Tout le long de son voyage vers des contrées enchantées, le jeune garçon fait des rencontres inoubliables qui pourraient bien changer sa vision de Noël pour toujours.

Il y a tout juste 17 ans, ce conte féérique a marqué l’histoire du cinéma. Avant ‘Avatar’ de James Cameron et ‘La planète des singes’ avec Andy Serkis, ‘ Le Pôle express’ a été le premier film d’animation intégralement tourné en motion capture (la capture de mouvement). Il s’agit d’une réelle avancée technique cinématographique qui permet de donner vie aux mouvements et aux émotions des personnages de synthèse ou animés à partir de la gestuelle et des expressions faciales d'un véritable acteur. Depuis, la motion capture a été utilisée dans de nombreux films d’animation 3D, dessins animés, long-métrages et jeux vidéos afin d’apporter des scènes très réalistes à la narration.

Une longue histoire

Avant ‘Le Pôle express’, cette technique avait déjà été testée dans des films tels que ‘Le Seigneur des Anneaux’ avec Gollum ou encore dans ‘Star Wars’, mais jamais pour un film entier. En réalité, la capture de mouvements remonte à 1915, au début du cinéma. Le créateur de ‘Betty Boop’ et ‘Popeye’, Max Fleischer, est à l’origine de cette idée. Il inventa la rotoscopie qui consiste à filmer un acteur en train de bouger et dont le mouvement était projeté sur un plan transparent et retracé à la main image par image.

Ce n’est que dans les années 60 que l’on voit apparaître une première machine, appelée ‘Animac’, l’ancêtre de la mo-cap. Les mouvements en temps réel des acteurs étaient pour la première fois enregistrés grâce à des circuits analogiques et un tube cathodique qui lui permettaient de saisir simultanément les mouvements d’un humain et de visionner une figure animée tridimensionnelle reproduire la gestuelle. Aujourd'hui, la capture de mouvement est réalisée en utilisant une combinaison de caméras avancées, de capteurs corporels et de divers outils logiciels pour créer des mouvements et des expressions faciales extrêmement réalistes pour les personnages de films d'animation et de jeux vidéo.

Tom Hanks incarne 5 personnages

Cette technologie permet entre-autre à l’acteur Tom Hanks d’incarner pas moins de cinq rôles dans le film : le jeune garçon (sans prénom), le père de l’enfant, le contrôleur du train, Scrooge et le Père Noël. Après leur collaboration sur des films à succès tels que ‘Forrest Gump’ et ‘Seul au monde’, il a paru évident pour le réalisateur de ‘Retour vers le futur’ de mettre au défi la star américaine sur ce projet d'envergure. Sa mission était de rendre vivant ces personnages dessinés en faisant des expressions faciales et des mouvements très théâtraux. À l’époque, les capteurs n’étaient pas encore au point, il fallait donc que l’acteur exagère son jeu. Aujourd’hui, ils sont plus sensibles et arrivent à enregistrer les moindres faits et gestes. La partie la plus compliquée a été de rendre les mouvements capillaires aussi réalistes que possible. Il n’était, bien sûr, pas envisageable de placer des capteurs sur chaque mèche de cheveux. C’est la raison pour laquelle les dessinateurs ont fait un travail très méticuleux et acharné qui consistait à animer chaque cheveux pour qu’il bouge de la manière la plus réaliste qu’il soit. Un long et laborieux processus.




Découvrez ‘Le pôle express’ maintenant sur Netflix. En savoir plus sur Netflix chez Proximus Pickx.

Jeunesse

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top