Plus que trois matchs à jouer, et nous connaîtrons enfin le successeur d’Astralis ! Les quarts de finale se sont révélés plutôt unilatéraux et ont permis d’identifier les grands favoris pour le titre : NAVI, G2 et Gambit. Heroic, en revanche, aura beaucoup à faire pour sauver l’honneur du Danemark et ramener le titre.

Heroic prenait le départ vendredi contre Virtus.pro, éliminait FaZe à domicile ce mercredi. Une rencontre qui nous offrit la seule troisième carte de ces quarts de finale. Heroic et VP remportaient chacun leur propre choix, Mirage et Ancient. La décision tombait donc sur Inferno, dans lequel Heroic réussit à prendre le dessus grâce à CT-Side très solide.

Les G2 éliminent les Ninjas in Pyjamas devant leur public

Les Danois devront en revanche se préparer à une demi-finale très difficile, car G2 s’est récemment montré dans une forme olympique. Malgré l’avantage du terrain, les Suédois de NiP ont dû faire leurs valises après seulement deux cartes. Les cousins bosniaques NiKo et huNter ont joué leur va-tout et ont terminé le deuxième quart de finale avec des K/D de +14 et +12. Le joueur vedette de NIP, Dev1ce, a joué un jeu pâle et n’a pas pu mettre beaucoup de choses en place pour contre-carrer les plans du super duo.

Vitality et FURIA s’inclinent face au géant CIS

FURIA a pu compter sur le soutien de tout un continent, dont le meilleur footballeur Neymar Jr qui s’était fendu d’un tweet d’encouragement plus tôt dans la journée. Mais cela n’a servi à rien pour les Brésiliens. Sur Inferno, ces derniers tout ce qu’ils pouvaient, mais c’est le vétéran kazakh Hobbit qui finit par porter Gambit jusqu’au score de 19-17. Le choix de la carte s’est avéré judicieux pour l’organisation russe : la dernière équipe brésilienne du tournoi s’inclinait sur Overpass sur le score de 16-10.

Le dernier quart de finale était sûrement le plus attendu d’entre tous. Team Vitality affrontait NAVI, considérée actuellement comme la meilleure équipe du monde. Cette fois-ci, c’est Perfecto, et non s1mple comme on aurait pu s’y attendre, qui s’imposait comme MVP sur Dust2. Le Russe comptabilisait 29 kills en 27 rounds. Team Vitality retrouvait un second souffle sur Nuke : ZywOo nous montrait une partie de son talent, aidé par le capitanat de apEX.

Mais s1mple n’avait visiblement aucune envie d’un troisième affrontement et menait son équipe à une victoire 16-13, au terme d’un dernier side salvateur.

Une performance qui nous mène à cette statistique déconcertante. Pour l’instant, NAVI n’a pas perdu une seule carte dans ce Major. Remporter un tournoi majeur sans être battu serait une première dans l’histoire de CS:GO. Mais d’abord, l’équipe devra se débarrasser de son rival Gambit. Une finale avant l’heure !

Libérez votre agenda pour les jours à venir, car les demi-finales et la grande finale sont programmées pour ce week-end ! Vous pouvez trouver le programme complet ci-dessous :

  • 6/11, 16.30: Heroic vs G2
  • 6/11, 20.00: Gambit vs NAVI
  • 7/11, 20.00: Gagnant de Heroic-G2 vs Gagnant de Gambit-NAVI