Le Club de Bruges a montré qu'il était digne de la troisième place

UEFA Champions League |

Avec un nouveau plan de jeu et une défense renforcée par la présence de Mechele faisant office de pilier défensif supplémentaire, le Club de Bruges a pu tenir tête à Manchester City pendant une heure. Par la suite, les Brugeois ont commis trop d'erreurs, permettant à City de convertir en buts les nombreuses occasions qu'ils ont eues. En raison de la défaite de Leipzig au PSG, le Club peut encore espérer une troisième place dans le groupe de la mort, mais il doit alors ne pas perdre sur ses terres face aux Allemands dans moins d'un mois.

De Proximus

Partager cet article

Alors que les Brugeois s'étaient égarés au Jan Breydel il y a quinze jours à cause du jeu rapide de Manchester City, les hommes de Philippe Clement ont eu l'occasion de voir un peu plus le ballon hier. La tactique du coach blauw en zwart y est pour beaucoup, la défense ayant été renforcée par Mechele pour éviter les brèches dont les attaquants britanniques auraient encore pu se délecter.

Cancelo excelle

En première mi-temps, le pari a semblé fonctionner. Il y a eu des occasions des deux côtés du terrain et il était clair que Clement misait sur une défense solide. City a démarré à la vitesse de l'éclair et a multiplié les occasions. Mais le gardien brugeois Mignolet veillait au grain. Il a fait un très grand match, arrêtant tous les ballons, jusqu'à ce que Foden soit sollicité par Cancelo, qui n'avait plus qu'à glisser le ballon au fond. Après cela, le Club s'est repris et l'attaque des Citizens a fait moins de dégâts. Les joueurs de Bruges en ont profité et, avec un peu de chance, le ballon a fini dans les filets via Vanaken, De Ketelaere, Silva et Stones.

L’égalisation a clairement redonné confiance à nos compatriotes. Par la suite, ce sont surtout les Brugeois qui ont eu des occasions. Les tentatives de Hendry et De Ketelaere n'ont malheureusement pas été récompensées. City ne parvenait pas à percer la défense à cinq de Bruges et seul Cancelo s'illustrait par ses centres. Après la pause, les nombreuses passes tranchantes du Portugais ont finalement porté leurs fruits. City a de nouveau démarré tambour battant en deuxième mi-temps et a surpris le Club de Bruges. Pour la première fois, la défense brugeoise a également montré des signes de faiblesse, laissant trop d'espace à Mahrez pour marquer sur un centre de Cancelo.

No sweat no glory

Malgré l'avance de 2-1, Guardiola a voulu enfoncer le clou en faisant monter Sterling et Jesus sur le terrain. Une fois de plus, la défense de Bruges a été débordée et l'un des attaquants de City a bénéficié de trop d'espace. Sur un centre de Gündogan, Sterling pouvait marquer trop facilement et vingt minutes plus tard, Jesus pouvait faire de même. Avec le score final de 4-1, le Club de Bruges peut se féliciter d'un match honorable au cours duquel il a créé et exploité plus d'occasions que lors du premier match. La tactique adaptée, qui consistait à dresser un mur devant le but de Mignolet, a semblé fonctionner pendant un long moment, jusqu'à ce que la qualité du jeu de City rattrape celle de Bruges. Contre une équipe de ce niveau, aucune tactique n'est utile et le Club de Bruges a évidemment le courage de l'admettre.

Le club de Bart Verhaeghe peut également toujours rêver d'un hiver européen. Le club allemand de Leipzig n'a en effet pas pu battre le PSG, qui a de son côté perdu la tête du groupe de la mort. De Ketelaere et ses coéquipiers ne doivent donc plus qu’empocher un point pour terminer troisième de leur groupe. Le 24 novembre, Leipzig se rend en Venise du Nord et le Club doit alors porter une troisième estocade, selon l'entraîneur Clement : "Au début de cette campagne, j'ai dit que nous avions besoin de trois estocades pour gagner l'hiver. Contre le PSG à domicile, c’était la première. La victoire à Leipzig était la seconde. La troisième est un point à prendre contre Leipzig."

Suivez la Ligue des Champions tout au long de la saison sur les chaînes de Pickx+ Sports, disponibles dans l'option Pickx Sports de Proximus.

Pronostiquez également les résultats ici grâce à Pickx Prono.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top