Les célébrations mythiques : Hidetoshi Wakui se pense sur une piste de bowling

Football |

Cristiano Ronaldo rugit, Kylian Mbappé croise les bras et Antoine Griezmann fait parfois une danse de Fortnite lorsqu'il secoue les filets. Pourtant, ces célébrations sont loin d'être originales. Pour cela, il faut se rendre en Estonie, au Nõmme Kalju FC, où Hidetoshi Wakui a démontré en 2014 qu’on sait être original sans jouer dans un grand club.

De Pickx

Partager cet article

Tout le monde connaît la célébration classique en football : après avoir fait trembler les filets, le joueur qui a marqué se dirige vers les supporters qui l'acclament et ses coéquipiers tombent également dans ses bras. Certains joueurs n'aiment pas ce cliché et célèbrent cela autrement, à leur sauce. Il suffit de penser à Cristiano Ronaldo, Kylian Mbappé ou Antoine Griezmann.

Mais Hidetoshi Wakui fait également partie de cette liste. Cet ancien footballeur professionnel japonais a joué pour le club estonien Nomme Kalju FC en 2014 en tant que médian central et s'y est fait un nom avec des passes coupantes et des célébrations frappantes.... Peut-être Hidetoshi Wakui avait-il déjà vu toute une série d'exemples qu'il n'aimait pas.

Pas un grand but, mais une grande célébration

Le joueur de 38 ans a joué pour des clubs au Brésil, au Japon, à Singapour, en Slovénie, en Autriche, en Slovaquie, en République tchèque, au Belarus, en Estonie et en Finlande. Nous ne savons pas s'il a expérimenté des célébrations originales dans chacun de ces pays mais celle effectuée en Estonie sort du lot.

C’est lors du derby de Tallin entre Nomme Kalju FC et le FC Flora, en D1 estonienne que Wakui a inscrit le but qui allait rester dans les mémoires. La rivalité entre les deux clubs étant importante, les joueurs n’hésitent pas à prendre un peu plus de temps pour célébrer leurs buts, afin d’accentuer le sentiment de domination. Ils n’ont pas dérogé à la règle quand Wakui a marqué le 1-0 à la 21e minute.

Partie de bowling

Son but n’avait rien de particulier en lui-même, au contraire de sa célébration. Après avoir fait trembler les filets, le Japonais s’est emparé du ballon et s’est dirigé sur le côté du terrain. Ses équipiers se sont rassemblés en groupe et c’est là que Wakui leur a lancé le ballon dessus façon piste de bowling. Les joueurs de Nomme Kalju se sont effondrés comme de vulgaires quilles. Un strike.

L’exercice de comédie a été applaudi par le stade. Cela n’a toutefois pas suffi pour déstabiliser les joueurs du FC Flora. Ils ont égalisé et le score n’a plus bougé, obligeant les deux formations à se partager les points. Hidetoshi Wakui s’en souciait-il ? Son but et sa célébration lui ont permis de gagner le cœur des supporters.

Fan de notre série ? Revivez le twerk de Kei Kamara !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top