Robert Lewandowski, une 100e pour rentrer un peu plus dans l'histoire de la Ligue des champions

UEFA Champions League | Auteur d'un triplé ce mardi soir avec le Bayern Munich face à Benfica en Ligue des champions, Robert Lewandowski a célébré de la meilleure des manières son 100e match dans la plus prestigieuse des compétitions européennes.

De Proximus

Partager cet article

Seul au monde derrière les deux ovnis. Dans une réalité où les cyborgs Cristiano Ronaldo et Lionel Messi n'existeraient pas, Roberto Lewandowski serait à coup sûr la plus fine gachette de notre planète. La preuve encore ce mardi soir où le Polonais a planté trois nouvelles roses en Ligue des champions pour porter son total à 81 unités et conforter sa troisième place dans le classement des meilleurs buteurs de l'histoire de la Coupe aux grandes oreilles. S'il ne rattrapera jamais CR7 (139 réalisations), qui a commencé sa carrière en C1 en 2002 soit 9 ans plus tôt que le Munichois, il pourrait encore s'offrir le titre de scoreur le plus redoutable de toutes les éditions confondues.

Le record de Ronaldo en danger ?

À l'heure actuelle, Robert Lewandowski a déjà inscrit huits buts en seulement quatre matchs. La forme du Bayern Munich et du Polonais font croire que cela ne fait que commencer. Lors de la saison 2013-2014, Cristiano Ronaldo avait fait grimper le record sur une édition à 17 réalisations. L'attaquant bavarois est-il en mesure d'aller le chercher ? Il faudra certainement pour cela que le Rekordmeister aille jusqu'au bout.

En attendant, l'avant-centre de 33 ans continue d'affoler les compteurs. "Je n'avais jamais pensé que l'on pouvait jouer autant de matches avec autant de buts et de passes décisives", s'est-il d'ailleurs enthousiasmé à l'issue de sa 100e rencontre disputée ce mardi face à Benfica. "Il ne faut pas le réduire à ses seuls buts ce soir mais bien sûr, il a montré sa force de caractère et il cherche tout le temps à marquer. Il est et restera pour longtemps encore le meilleur attaquant du monde", a affirmé de son côté son entraîneur Julian Nagelsmann. 

Si sur la longévité, et en tenant compte du fait que CR7 et Messi ne sont pas de purs buteurs, les chiffres ne donnent pas tort au coach allemand, le ratio de buts inscrits par match ne parle pas en sa faveur. Troisième avec un ratio de 0,81, à égalité avec la Pulga, le natif de Varsovie se situe encore derrière des légendes comme Alfredo Di Stéfano (0,84 et ses 49 pions en 58 rencontres) et Ferenc Puskás (0,85 et ses 35 buts en 41 matchs). Erling Haaland, lui aussi, avec ses 21 roses en 18 duels, caracole loin devant. La preuve que l'on peut évidemment faire dire ce qu'on veut aux chiffres et qu'il reste difficile de comparer les époques. Mais une chose est sûre, cependant, Robert Lewandowski fait bien partie des plus grands.

Suivez l'intégralité de la Ligue des champions sur les chaînes de Pickx+ Sports et Pickx+.

Le programme de la journée 4 en Ligue des champions:

Mercredi 3 novembre

Comme depuis de nombreuses années, vous pouvez suivre simultanément les meilleurs moments de chaque rencontre dans notre Multi Live Ligue des champions aux côtés de vos présentateurs et de vos consultants favoris. 

Pronostiquez également les résultats ici grâce à Pickx Prono.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top