En 1990, Alain Prost pousse Ayrton Senna dans ses retranchements grâce à une folle remontada mexicaine

Lewis Hamilton, Ayrton Senna et Michael Schumacher sont des légendes de la Formule 1. Mais le Français Alain Prost est également de cette race avec ses 4 titres de champion du monde. Sa course la plus mémorable a eu lieu en 1990 au Mexique. Le pilote Ferrari avait remonté 13 places pour battre son rival Senna sur le fil.

Prost, la force tranquille

Personne ne s'attendait à ce que l'ancien champion du monde Alain Prost franchisse la ligne d'arrivée en premier au départ du GP du Mexique 1990. Le Français a réalisé le treizième temps sur l'Autódromo Hermanos Rodríguez lors de ses tours de qualification et a dû prendre le départ de la course depuis la même position.

Ce départ en milieu de grille était en partie dû à son choix de pneus. Au lieu de rouler avec des pneus de qualification comme tout le monde, le Français a choisi de commencer les qualifications avec ses pneus de course conventionnels. Cependant, ces derniers ont besoin de plus de temps pour chauffer par rapport aux autres pneus et, par conséquent, Prost a roulé plus lentement que ses concurrents. Le Français aurait été choqué par son treizième temps, mais a rassuré tout le monde chez Ferrari : Prost était sûr de son coup. "J'ai dit que j'allais gagner la course, mais personne ne voulait me croire", a déclaré plus tard le pilote de course dans une interview.

Moins d'appui, plus de pneus

Et pourtant, c'est exactement ce qui s'est passé. Prost a commencé la course en treizième position et, grâce à son talent et à son sens de l’ingénierie, il a pu dépasser presque tous ses rivaux. Après seulement treize tours, il était passé à la sixième place et après 31 tours, Prost était même en quatrième position, juste derrière son coéquipier de Ferrari Nigel Mansell.

Non seulement le talent du Français a joué un rôle majeur, mais il avait fait des choix importants concernant sa voiture avant la course. "J'ai choisi de conduire avec moins d'appui. Cela signifie que mes pneus s'usent moins vite sur le difficile circuit Autódromo Hermanos Rodríguez. Cela m'a donné un avantage sur les autres coureurs", a déclaré Prost.

Senna manque à l'appel

Ce circuit avait fait des ravages sur les pneus de la F1 d'Ayrton Senna, le principal rival de Prost au Mexique, qui occupait la première place. Avec un Prost en furie qui revenait sur lui, le pilote McLaren voyait la qualité de ses gommes diminuer au fur et à mesure que la course avançait. L’équipe de Senna, cependant, a refusé que le pilote change ses pneus, lui qui pensait subir une crevaison lente, et a vu Prost entre-temps se rapprocher de plus en plus. Au soixantième tour, Prost a finalement rattrapé Senna et la Scuderia s’est envolée. Trois tours plus tard, le pneu arrière-droit du Brésilien a éclaté, le forçant à terminer à une décevante vingtième place.  Après 69 tours, Alain Prost a franchi la ligne d'arrivée en vainqueur. Son coéquipier chez Ferrari, Nigel Mansell, a terminé deuxième.

 

Une fois de plus, tout est possible dans le sport !

Sports

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top