La septième édition de l'opération "Grand Nettoyage" a permis de ramasser 126 tonnes de déchets sauvages dans la nature et au bord des routes, sentiers et rivières de Wallonie, a indiqué mercredi l'ASBL Be WaPP, initiatrice de cette action qui a rassemblé 81.240 personnes.
Entre le 23 et le 26 septembre, 2.700 équipes réparties dans 257 communes à travers la Wallonie ont ramassé des détritus sur 7.784 km, soit 14% de la longueur totale des voiries wallonnes hors autoroutes. En tout, 126 tonnes de déchets ont été collectées, dont 88 tonnes de tout-venant et 38 tonnes de PMC.

En outre, 28 équipes se sont mobilisées dans 20 communes wallonnes, dont certaines fortement touchées par les inondations de la mi-juillet, pour nettoyer les berges des cours d'eau. Cette opération a permis de collecter 4,1 tonnes de déchets sur 92 km de berges.

Selon Be WaPP, le nombre de déchets ramassés diminue d'année en année. "En quatre ans, nous sommes passés de 38 kilos de déchets collectés par kilomètre à 16 kilos, ce qui représente une diminution de 57%", se réjouit Valérie Cartiaux, porte-parole de l'asbl. "Cette diminution, qui nous est confirmée par les nombreux participants, s'inscrit dans le temps, année après année, c'est un signal très positif."

Traditionnellement organisée au printemps, l'action a été reportée pour la deuxième année consécutive au mois de septembre en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus. L'édition 2021 a rassemblé deux fois plus de participants que l'année précédente.