Un mois de novembre décisif pour les Diables Rouges, Red Flames et Espoirs U21

Diables Rouges | Tous deux en course pour la Coupe du monde, les Diables Rouges et les Red Flames disputent en novembre deux rencontres décisives en vue de la qualification pour la phase finale du tournoi intercontinental masculin et féminin. Quant aux Diablotins, ils tenteront de poursuivre leur sans-faute sur la route de l’Euro 2023.

De Pickx

Partager cet article

Les hostilités débuteront dès le 13 novembre pour la Belgique. Les Diables Rouges, en premier lieu, pourraient se qualifier ce jour-là pour leur troisième Coupe du monde consécutive après l'épopée au Brésil et en Russie. Afin d'être garantis de rejoindre le Qatar en novembre 2022, Roberto Martinez et les siens devront se défaire de l'Estonie au Stade Roi Baudouin. Dans la pire des éventualités, ce que personne n'imagine, une séance de rattrapage pourrait toujours avoir lieu trois jours plus tard au Pays de Galles. Mais quand on connait le passif entre les deux nations, mieux vaut terminer le travail avant.

Les Diables Rouges veulent rester invaincus

D'autant plus que notre équipe nationale est pour l'instant invaincue dans ces éliminatoires. Kevin De Bruyne et ses partenaires ont, en effet, signé 5 victoires et un match nul en six rencontres. Seule la République tchèque a réussi jusqu'ici à faire trembler les Diables Rouges. La différence de buts des Belges leur est également largement favorable avec 21 roses plantées pour seulement quatre buts encaissés. 

Malgré la déception du mois d'octobre en Ligue des Nations, la Belgique ne devrait rencontrer aucun problème contre l'un des petits poucets de son groupe, l'Estonie, qu'elle avait battue largement sur ses terres début septembre sur le score de 2-5. Le Pays de Galles, que les Belges avaient aussi dominé en mars 3-1, se situe actuellement à cinq unités de la première place. Tous les feux sont donc au vert pour terminer cette campagne en leader autoritaire.

Les Red Flames visent les barrages

La donne est tout autre pour les Red Flames dans cette phase de qualification pour le Mondial 2023. Battues assez sèchement fin octobre en Norvège 4-0, elles ont vu les Scandinaves afficher leur supériorité et s'emparer en solitaire de la première place du groupe. Pire encore, la Pologne est également passée en deuxième position, reléguant la Belgique au troisième rang à respectivement trois et un point de ses adversaires directes. À l'heure actuelle, donc, les Belges ne disputeront même pas les barrages en octobre 2022.

Heureusement, cependant, la route est encore longue. Il reste, en effet, six matchs et dix-huit unités à prendre dans cette campagne. Les troupes d'Ives Serneels ont prouvé depuis le début qu'elles étaient capables de jouer du très bon football en giflant notamment l'Albanie et le Kosovo à domicile sur le score de 7-0. La réception dans un premier temps de l'Arménie le 25 novembre doit permettre aux Belges de reprendre confiance. Car, cinq jours plus tard, c'est la Pologne, certainement l'adversaire le plus coriace pour la deuxième place, qui se déplacera en Belgique. Après avoir obtenu un match nul dans l'Est mi-septembre, les Red Flames ne devront pas être à l'ouest pour ce rendez-vous décisif.

Les U21 en bonne posture

Les Diablotins, eux, n’ont jamais été aussi proches de l’Euro Espoirs 2023. Grâce à leur récente victoire contre le Danemark, leur concurrent direct pour la première place du groupe I, les protégés de Jacky Mathijssen ont poursuivi leur sans-faute et conforté leur place de leader. Avec douze points sur douze à mi-chemin de la campagne de qualification, notre pays semble donc bien parti pour retrouver l’Euro, quatre ans après sa dernière participation. Après le Danemark, deuxième avec six points et un match de moins, c’est la Turquie, troisième, puis l’Écosse, quatrième, qui se dresseront sur la route des Belges en novembre.

Si les quatre victoires consécutives de nos Diablotins incitent à l’optimisme, tout le monde se souvient cependant de la dernière campagne qualificative qui les avait vu craquer, à la surprise générale, lors de la dernière journée. Les jeunes Belges seraient donc bien inspirés de terminer cette fois le travail un peu plus tôt, histoire de ne pas se faire peur inutilement.

Plus que jamais, nos équipes nationales ont besoin de vous ! Les rencontres des Diables Rouges et des Red Flames seront à suivre sur Proximus Pickx via les chaînes de la RTBF. Suivez les matchs des Diablotins en exclusivité sur les chaînes de Pickx+ Sports, disponibles dans l'option Pickx Sports de Proximus. Vous pourrez également supporter nos couleurs depuis le stade en achetant vos tickets à l'avance sur le site de la Fédération royale belge de football.

Le calendrier des rencontres des Diables Rouges:

Samedi 13 novembre
  • Belgique - Estonie (20h45) au stade Roi Baudouin à Bruxelles
Mardi 16 novembre
  • Pays de Galles - Belgique (20h45)
Le calendrier des rencontres des Red Flames:

Jeudi 25 novembre
  • Belgique - Arménie (20h) au stade Den Dreef à Louvain
Mardi 30 novembre
  • Belgique - Pologne (20h30) au stade Den Dreef à Louvain
Le calendrier des rencontres des Espoirs U21:

Vendredi 12 novembre
  • Belgique - Turquie (20h) au stade Den Dreef à Louvain
Mardi 16 novembre
  • Écosse - Belgique (20h05)

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top