Sept points d'écart après neuf journées de compétition en tête de la D1B. Les clubs qui sont à la poursuite du KVC Westerlo savent désormais de quel bois les Campinois se chauffent. Seul Waasland-Beveren a gagné et maintient l'écart avec le leader. Les carottes sont-elles déjà cuites ..?
Même si le RE Mouscron a longtemps cru (comme ses supporters) à son premier succès de la saison, le match des mal lotis s'est achevé par un match nul qui n'arrange personne. Ribeiro Costa avait ouvert rapidement la marque. Le RWDM a mis une heure pour égaliser via un coup franc de Rommens déposé sur la tête de Danté. Au classement, les deux clubs ont toujours du souci à se faire : les Hurlus sont lanterne rouge et les Molenbeekois sixièmes.

A la pause, le Lierse Kempenzonen semblait relativement tranquille après avoir pris l'avance sur un tir de son inévitable buteur-défenseur, Jonathan Hendrickx. Mais les Pallieters étaient gobalement peu dangereux et les occasions rares. Après le repos Limbombe manquait la transformation d'un penalty, arrêté par Maes. Deux minutes plus tard, un but du même Limbombe après un beau solo, était annulé. Dans les arrêts de jeu, le remplaçant Dansoko crucifiait le Lierse d'un tir imparable qui est un sérieux candidat au titre de plus beau but de l'année.

Westerlo continue sa marche en avant. A domicile, les Campinois ont pris la mesure du RE Virton. Vaesen ouvrait le score au quart d'heure et peu avant l'heure de jeu, Daci fixait le score final à 2-0, soit exactement le même score que lors du match aller, au Stade Yvan georges. C'est la quatrième victoire de rang des leaders et leur cinquième clean sheet. Le KVC Westerlo reste la seule équipe de D1B invaincue. Il faudra aller les chercher...

Waasland-Beveren peut se féliciter de compter en ses rangs un véritable buteur avec l'Autrichien Daniel Maderner qui a inscrit dimanche son sixième but de la saison, sur un service de Schrijvers. Les Waaslandiens, meilleure équipe sur la pelouse, se sont pourtant fait peur. Dix minutes après le repos, Lommel égalisait via Belghali, bien lancé dans la profondeur. Mais Waasland-Beveren, spécialiste des fins de match victorieuses allait émérger dans le money time. A la 89e, Schoonbaert exploitait un ballon qui traînait dans la surface suite à un corner (2-1). Waasland-Beveren s'isole à la deuxième place du classement, mais à 7 points de Westerlo.