Gossip Girl : première version vs reboot

Après « 90210 » et « Roswell New Mexico », c’est au tour de « Gossip Girl » de s’offrir un reboot. « Gossip Girl 2021 » vaut-il la peine d’être regardé ? Ce lifting près de 10 ans plus tard est-il aussi bien que l’original ?

L’époque change tout 

Les personnages de « Gossip Girl » se déplaçaient uniquement en limousine. Ceux de 2021 préfèrent commander des Uber. Les blogs sont obsolètes : c’est désormais Instagram qui est l’outil de travail de Gossip Girl. Ces deux éléments sont plus en phase avec l’époque actuelle et permettent également de mieux s’identifier aux personnages. Là où la version originale de « Gossip Girl » restait un monde lointain, de richesse exubérante, avec lequel peu de monde pouvait réellement s’identifier.   

Inclusivité et diversité

Un autre grand changement de ce reboot est l’inclusivité et la diversité. La plupart des personnages principaux sont d’origines ethniques différentes. Ce qui n’était pas vraiment l’essence de la première version de « Gossip Girl ». Mis à part Vanessa, jouée par Jessica Szhor, les acteurs et actrices étaient tous bien blancs. Même cas de figure pour l’orientation sexuelle. « Gossip Girl » première mouture était un monde d’hétérosexuels. Dans la version 2021, l’orientation sexuelle n’est pas aussi catégorique. Les sexualités sont variées et les frontières ne sont pas clairement définies. Et surtout, ce n’est absolument pas sujet à polémique.


Une scission plus réaliste entre les classes 

On le disait, la richesse était exposée à outrance dans la première version de « Gossip Girl ». L’essence même de la série était de découvrir comment vivaient ces jeunes privilégiés de l’Upper East Side. La série était complètement déconnectée de la réalité. Dans la version 2021, ce n’est pas la richesse qui est mise en avant. D’ailleurs, les noms de famille des personnages ne sont pas déclamés toutes les 5 minutes. La nouvelle venue à l’école privée Constance Billard a, par exemple, bénéficié d’une bourse d’études. « Gossip Girl 2021 » est largement plus ancrée dans la réalité que ne l’était la série originale de 2007. 



Des hommages à « Gossip Girl », première version

Dans cette nouvelle version de « Gossip Girl », nous sommes 12 ans après la première génération. S’ils ne font pas de réelles apparitions, les personnages du « Gossip Girl » original sont présents dans les conversations, sur les écrans d’ordinateur ou même accrochés aux murs. Il est donc question, discrètement, de Nate Archibald, Dan Humphrey, Serena Van der Woodsen et Blair Waldorf. Et bien sûr de Gossip Girl et de son blog. Puisque c’est elle, enfin… lui, qui inspire nos nouveaux Gossip Girls ! 


Les points communs

Le point commun majeur – et qui fait vraiment plaisir – c’est la voix off ! Que serait « Gossip Girl » sans Kristen Bell ? Comme pour le casting original, c’est à nouveau l’actrice qui prête sa voix à Gossip Girl. Il existe d’autres similitudes plus banales comme l’école, qui est toujours la même, ou le point de rendez-vous sur les marches du Met. Les personnages d'Obie et de Max sont, sur bien des points, calqués sur ceux de Dan Humphrey et Chuck Bass. Le premier est responsable, déjà très adulte et passionné par des sujets de société. Le second est instable et se réfugie dans l’alcool, la drogue et le sexe. 



Addictif comme l’original

Si le début est assez déroutant, on s’accroche rapidement à la voix familière de Gossip Girl. Les intrigues et les personnages possèdent les ingrédients du succès. Et par conséquent, un épisode donne envie de voir le suivant. Passé le premier, on oublie le « Gossip Girl » original et on se plonge dans cette nouvelle histoire peuplée de tous ces nouveaux personnages.  


Pourquoi le voir ? 

Ce nouveau regard sur la jeunesse new-yorkaise vaut la peine d’être vu. L’empreinte du mouvement #MeToo est perceptible dans tous les épisodes. La notion de consentement pour un baiser ou une main sur les hanches est introduite. Comme si c’était ancré dans la norme. Rien que pour ce regard neuf, la série se doit d’être regardée. Et aussi pour les leçons données par Gossip Girl évidemment. XOXO. 



« Gossip Girl » est disponible sur Amazon Prime Video. Vous retrouverez tous ces titres dans le catalogue 'Amazon Prime Video', qui peut être diffusé en continu à partir de votre TV Box Android. Vous trouverez plus d'informations sur le dispositif ici.

Séries

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top