On connait désormais l’affiche des demi finales des Championnats du Monde 2021 de League of Legends. Si l’Occident ne sera pas représenté dans la suite de l’aventure, la Corée fait quant à elle carton plein, qualifiant pas moins de trois équipes dans le carré final.

L’Occident n’est plus, dans cette édition 2021 des Worlds de League of Legends. Après la récente élimination des MAD Lions, par des DAMWON Kia sur une autre planète, tous les espoirs des occidentaux reposaient sur Cloud9, qualifié sur le fil en quart de finale au terme d’un tie-breaker historique lors de la phase de groupes.

Ironiquement, et malgré la rivalité qui anime l’Europe et l’Amérique du Nord, ce sont donc tous les fans européens qui se tenaient hier derrière Perkz et ses coéquipiers de chez Cloud9. Un support qui n’aura pas été d’une grande utilité, au vu du 3-0 plutôt sec infligé par les Coréens de Gen G à l’Amérique du Nord.

T1 vs DWG : un affrontement de titans en midlane

Il ne reste donc plus que trois matchs à disputer dans la grande messe du MOBA de Riot Games. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que la Corée a une belle carte à jouer pour asseoir la domination établie lors de l’édition précédente par les DAMWON Kia, toujours en lice dans la compétition. Ce sont en effet trois équipes coréennes sur quatre qui s’opposeront pour une place en finale, et un titre potentiel.

La première demi-finale risque de faire couler beaucoup d’encre au vu de son affiche. Elle mettra en compétition une équipe considérée comme légende du milieu, les T1, et la meilleure équipe présente actuellement sur le circuit, DAMWON Kia.

Si l’affrontement entre Faker et Showmaker sur la midlane risque de canaliser toute l’attention du public, c’est une bataille qui se jouera aussi en coulisses. kkOma, ancien coach star des T1, et détenteur d’un triple titre de champion du monde, est maintenant dans les rangs des DAMWON, et est considéré par beaucoup comme le chef d’orchestre responsable du succès des deux équipes. C’est sans aucun doute une finale avant l’heure qui se jouera là.

Edward Gaming : la dernière chance de la Chine

Le 31 octobre, ce sera au tour de la Chine de jouer sa dernière carte dans la compétition. Edward Gaming, premier de la ligue chinoise, affrontera Gen G. Pour le coup, on donnerait plus la victoire à Edward Gaming, s’étant montré beaucoup plus constants au cours de la compétition.

© Riot Games

Après l’affrontement coréo-chinois qui avait opposé DAMWON Kia à Suning lors de la finale de 2020, et la présence de deux équipes chinoises en demi-finales, est-ce le moment pour les Coréens de ré-instaurer une dynastie qui avait duré durant près de cinq années ? Réponse ce week-end.