Saviez-vous que l'attaquant du FC Barcelone, Ansu Fati, a failli défendre les couleurs de Nice, dans le sud de la France, plutôt que celles des Blaugrana ? Dommage pour certains mais heureusement pour les Catalans qui auront bien besoin de ses services ce mercredi soir, 19h, au Rayo Vallecano.
Ansu Fati a la cote en Espagne ces derniers temps et plus particulièrement à Barcelone. Beaucoup espèrent que le jeune ailier puisse mener les Catalans vers de nombreux succès et devenir le visage d'une nouvelle génération de talents faconnés au sein du centre de formation du Barça, La Masía. Le président des Blaugrana, Joan Laporta, a qualifié Fati de futur du club et pour appuyer ces propos, il a réalisé l'impensable : il a donné au jeune dribbleur le numéro 10 de Lionel Messi cette saison.

Un problème de passeport

Cependant, les choses ont failli se passer différemment. Ansu Fati a beau jouer dans l'équipe de jeunes du FC Barcelone depuis 2012, il flirte également depuis 2018 avec d'autres clubs qui souhaitaient lui faire signer un contrat professionnel. L'une de ces formations n'était nulle autre que le club français de l'OGC Nice et le père Fati aurait été proche cette année-là d'un accord avec l'équipe du sud de la France.

Les dirigeants de Nice ont suivi de près l'évolution du jeune Fati à Barcelone. Ils ont obtenu un premier accord de la famille grâce à un contrat alléchant signé en janvier 2019. Tout était en place pour transférer Fati à la fin de la saison, mais comme son passeport s'est avéré ne pas être en règle, l'attaquant hispano-guinéen n'a pas pu rejoindre la Ligue 1.

Prix d'achat : 1 milliard d'euros

Lorsque cette nouvelle est parvenue aux oreilles du président du Barça de l'époque, Josep Bartomeu, il n'a pas hésité une seconde. Fati s'est vu immédiatement proposer un contrat professionnel avec toutes les primes et les possibilités de jeu qu'il pouvait souhaiter. Pour sa première saison en tant que professionnel au FCB, il a fait forte impression. Au cours de la deuxième saison, il s'est malheureusement gravement blessé. Le FC Barcelone, qui a vu Lionel Messi se rapprocher de la sortie, a pourtant gardé toute sa confiance en Fati. Le nouveau président Laporta a ainsi décidé de prolonger le contrat de sa jeune pépite en septembre jusqu'en 2027. Si un autre club venait à faire le forcing pour s'attirer ses services, il lui faudra désormais débourser pas moins d'un milliard d'euros ! De plus, Fati a été autorisé à reprendre le numéro 10 de la légende du Barça, Lionel Messi.

Ansu Fati est-il capable de supporter le poids de l'histoire ? Seul l'avenir nous le dira. Si les Blaugrana occupent actuellement une décevante neuvième place, le joueur de 18 ans retrouve petit à petit toutes ses sensations. Il lui sera, certes, difficile de porter son équipe sur ses épaules à son jeune âge mais il risque de se promener encore facilement à l'avenir dans les défenses adverses. Ce mercredi soir, il ne le fera pas sur la promenade des Anglais mais peut-être bien au Rayo Vallecano.

Suivez Rayo Vallecano - FC Barcelone ce mercredi soir, 19h, sur Eleven Sports 1 ainsi que l'intégralité de la Liga sur les chaînes d'Eleven Sports, disponibles dans l'option Pickx Sports de Proximus Pickx.