Ce week-end se jouaient les finales de la French League sur Rainbow Six Siege ! Après plusieurs mois de reconstruction sous les couleurs de Vitality, Valentin “risze” Liradelfo renoue avec le succès et ponctue une période faste en bonnes nouvelles.

Ce week-end avait de quoi redonner le sourire au fans français du FPS tactique d’Ubisoft. Après des mois de disette en raison de la crise sanitaire, les finales de la French League se jouaient cette fois-ci en offline, dans les locaux de “l’Espot” à Paris ! Si les commentaires de satisfaction allaient bon train sur les réseaux sociaux, un autre sujet était sur toutes les lèvres également : la finale potentielle entre BDS et Vitality. Alors que les premiers sortaient de l’European League sans avoir encaissé une seule défaite, les seconds renouaient avec une qualification au Major, après plusieurs mois d’absence !

Cependant, pour en arriver là, il leur fallait tout d’abord s’imposer face aux outsiders. C’est non sans mal que BiBoo, risze, P4, Kaktus et Shiinka sortaient de surprenants Deathrow. Un magnifique affrontement qui se soldait sur un double 7-5 pour “l’abeille” ! Même topo pour Team BDS qui s’imposait 2-0 face à Heroic.

Une fois les matchs du samedi terminés, place au dimanche et à une petite finale remportée par Deathrow qui, pour son retour au sommet français, s’est rapidement installé à la table des grands (7-1 / 7-4). C’était ensuite au tour de notre seul représentant de se frotter à Shaiiko and co., dans une finale qui s’apparentait à une répétition grandeur nature du prochain Major, qui se déroulera en Suède début novembre.

Et que dire du début de rencontre, avec un saisissant 7-0 pour Vitality sur la map Chalet ? Le tenant du titre prenait une claque et se devait de réagir s’il voulait une nouvelle fois soulever le trophée national !

Réaction il y eut ! Et au caractère, avec la map banque arrachée sur le score de 7-8, qui aurait pu faire mal à Vitality tant la victoire était proche. Mais solides mentalement et emmenés par un Kaktus des grands soirs, Vitality s’imposait 7-3 sur Oregon, la map finale, pour décrocher le titre de champion de France !

Un succès plus qu’encourageant pour risze qui, depuis son départ de Rogue, n’avait plus connu de période aussi faste que ces dernières semaines. Pour l’anecdote, avec cette coupe, le Belge remporte pour la seconde fois de sa carrière le titre chez nos voisins français.

Il ne reste désormais plus qu’à lui souhaiter de continuer sur cette lancée et, pourquoi pas, d’aller planter le drapeau belge sur la plus haute marche du podium en terres suédoises !

Crédits photo : ESIX