Jo Geboers dévoile son côté obscur avec Shadow Machine

The Shadow Machine, le nouveau projet solo du chanteur-compositeur gantois Jo Geboers, n'a sorti que deux singles, mais pourrait déjà être l'un des noms à suivre l'année prochaine. Le premier EP de ce projet prometteur et atmosphérique sera disponible début 2022, c'est pourquoi nous le mettons déjà à l'honneur en tant qu'"Artiste de la semaine".

L'expression "talent émergent" n'est peut-être pas tout à fait applicable à The Shadow Machine. Jo Geboers a connu quelques beaux succès auparavant avec son groupe Low Land Home, qui a partagé des scènes avec des noms comme Gabriel Rios, Marble Sounds et Flying Horseman. Mais ce groupe a cessé d'exister, et Jo Geboers se lance donc en solo sous le nom de The Shadow Machine.

Il s'est inspiré du groupe Big Thief pour créer son pseudonyme, mais le nom de l'artiste ne s'arrête pas là. Jo Geboers, qui est psychologue de profession et connaît donc intimement la part sombre des gens, veut embrasser cette ombre avec sa musique. Il invite l'auditeur à réfléchir sur lui-même et sur les doutes qui nous définissent. Il le fait avec un cocon chaleureux de sons indie atmosphériques sombres, mais loin d’être négatifs ou déprimants. Associée à sa voix douce et profonde, sa musique sonne comme un retour mélancolique à la maison.

Le premier single de The Shadow Machine est sorti au début de l'année et s'appelle ‘Blind’. Le son de ce single sinueux, qui rappelle à de nombreux auditeurs The National ou Nick Cave, a immédiatement attiré l'attention de certains médias musicaux importants. La chanson s'est retrouvée sur les playlists populaires Indie Goesting et Made In Belgium sur Spotify et sur les listes de Knack Focus et De Morgen. La station de radio Willy a choisi notamment la chanson ‘Verse Vis’ (ndlr : Poisson frais) et via l'émission ‘Duyster’ de Studio Brussels, le titre a pu pénétrer de nombreux foyers. Un objectif de vie atteint pour Jo Geboers !

Live

Il y a quelques semaines, Jo Geboers a sorti son deuxième single, le révélateur ‘Thirst’, dans lequel sa somptueuse voix parle de luttes internes et de la recherche de soi. Une musique parfaite pour des temps incertains, qui va comme un gant à l'esprit du temps.

The Shadow Machine est un projet solo, mais afin de prendre d'assaut les scènes prochainement, Jo Geboers a réuni un groupe live autour de lui. Il s'agit du batteur Dennis Mahieu (Izomo, ex-Rhinos Are People Too), du guitariste Gianni Marzo (Isbells, Marble Sounds, Ansatz Der Maschine) et du bassiste Wannes Nimmegeers (Quasiland). Le 15 décembre, vous pourrez les voir à l'œuvre en première partie de Roosbeef à Strombeek. Le 28 avril, ils joueront au CC De Adelberg à Lommel.

Le premier EP sortira au printemps 2022 et a été enregistré par Bert Vliegen (Teen Creeps, Whispering Sons) et masterisé par Laurens Grossen (Danny Blue and The Old Socks, Whispering Sons).

Encore plus d’artistes de la semaine ? Découvrez juste ici le groupe Boogie Beasts !

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top