Jannik Sinner possède un talent particulier et il en a encore fait l'étalage vendredi à la Lotto Arena d'Anvers. L'Italien, 20 ans mais déjà 13e mondial, s'est qualifié pour les demi-finales de l'European Open à la faveur d'une victoire en deux sets - 6-4, 6-2 - contre le Français Arthur Rinderknech (ATP 65).
C'est en qualité de révélation française de la saison que Rinderknech, 26 ans, se présentait en quarts de finale. Encore 175e mondial il y a un an, et dès lors plus souvent actif sur le circuit Challenger, le Français était face à une montagne pour son 6e quart de finale sur le circuit principal.

Malgré tout mis en difficultés par la constance du Français, Sinner a dû sauver deux balles de break à 5-4 avant d'empocher la manche. Levant le poing au terme d'un jeu aussi âpre que décisif, l'Italien a ensuite mis la main sur le match.

Prenant d'emblée la mise en jeu de Rinderknech dans le second set, il s'est montré totalement intraitable sur son service, n'abandonnant que deux petits points sur l'ensemble du set. Il a aisément plié le match après 1h18 de jeu.

Samedi, Sinner défiera, pour la première fois sur le circuit, le Sud-Africain Lloyd Harris, 24 ans et 32e mondial, tombeur en deux sets du Hongrois Marton Fucsovics (ATP 39).